Home Actualité International Découverte en Israël d’ossements d’un humain primitif jusqu’alors inconnnu

Découverte en Israël d’ossements d’un humain primitif jusqu’alors inconnnu

(Belga) Une équipe de recherche israélienne a découvert les ossements d’un humain primitif jusqu’alors inconnu, a annoncé jeudi l’Université de Tel Aviv. Ce dernier a vécu au Proche-Orient jusqu’à il y a environ 130.000 ans.

Les restes de cet être humain primitif, baptisé Homo Nesher Ramla par l’équipe, ont été découverts dans les environs de la ville de Ramla, près de Tel Aviv, et datent du Pléistocène moyen. Ils présentent des similitudes avec les restes d’autres humains primitifs découverts en Israël et dans la région eurasienne, et qui vivaient il y a environ 400.000 ans. « La découverte d’un nouveau groupe d’humains primitifs dans cette région, qui ressemble à la population des ancêtres de Néandertal en Europe, remet en question la thèse dominante selon laquelle les Néandertaliens venaient d’Europe », souligne l’université, dont l’équipe de scientifiques présente son travail dans la revue Science. « Au moins certains ancêtres de Néandertal venaient du Proche-Orient. » Cette découverte permet de conclure que deux groupes d’êtres humains primitifs se sont côtoyés au Proche-Orient pendant plus de 100.000 ans, partageant leurs connaissances et leurs outils. L’Homo Nesher Ramla vivait dans la région il y a 400.000 ans, tandis que l’Homo sapiens est arrivé il y a environ 200 000 ans. Des découvertes ultérieures indiquent que les deux groupes se sont également mélangés. (Belga)

Exit mobile version