Home Actualité Education Divers sujets au menu des quotidiens du week-end

Divers sujets au menu des quotidiens du week-end

0
La saisie de médicaments non autorisés à la vente, le démenti du ministère de la Santé aux supposés décès liés aux vaccins anti-Covid et les remous à l’Université Cheikh Anta Diop sont les sujets en exergue dans les quotidiens du week-end.
Libération ouvre sur l’affaire de la saisie de médicaments non autorisés à la vente au Sénégal et affiche à la Une : ‘’Les troublantes révélations de l’enquête’’.

Selon le journal, ’’l’entreprise au cœur de la saisie record de médicaments (….) mène ses +activités+ depuis le 1er janvier 2020. Elle a mené depuis lors ses activités illcites sans éveiller le moindre soupçon. En plus de certaines officines, elle fournissait aussi des hôpitaux et cliniques’’.

La Police a annoncé mercredi la saisie d’une importante quantité de médicaments à la Patte d’Oie Builders, dans la banlieue dakaroise.
Dans cette affaire, la Douane ’’se lave les mains’’ et ‘’mouille la Direction de la Pharmacie nationale d’ approvisionnement (DPM)’’, relève Vox Populi.
Dans un communiqué, la Douane soutient que ‘’que 90 % de la marchandise est constitué de dispositifs médicaux. Le reste étant composé pour l’essentiel de soluté glucosé soit 585 cartons sur un total de 5993’’.
’’La poursuite des investigations a révélé également que la société incriminée, en l’occurrence DAHAICO SARL, attributaire du code PPM 131911, est bien connue des services de la Douane mais aussi de la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) qui lui a délivré plusieurs autorisations d’importation de dispositifs médicaux’’, assure t-elle.
Selon le communiqué, ’’il s’y ajoute que la vérification des opérations commerciales de ladite société a révélé que sur les trois dernières années, elle a importé des dispositifs et consommables médicaux sous le couvert de vingt-cinq (25) déclarations en douanes’’.
’’Il faut préciser qu’à l’état actuel de la règlementation, l’importation des matériels et dispositifs médicaux n’est en principe soumise à aucune autorisation préalable contrairement aux médicaments. Mais en cas de doute, la Douane demande toujours aux usagers de se rapprocher de la DPM pour disposer d’un document prouvant qu’elle est informée de l’importation et qu’elle peut effectuer tous les contrôles postérieurs’’, lit-on encore dans le communiqué.
La Direction de la Pharmacie nationale ‘’est mouillée’’, souligne également Source A. Dans le journal, le directeur des opérations douanières affirme : ‘’C’est une société que la Direction de la pharmacie connaissait bien pour lui avoir délivré pendant des années des autorisations’’.
Dans le domaine sanitaire toujours, Le Soleil signale que ‘’le ministère de la Santé dément’’ les supposés décès liés aux vaccins anti-Covid. Le journal rapporte que le Directeur de la prévention ‘’a rejeté en bloc’’ l’information faisant état de trois patients décédés suite à l’administration de vaccin anti-Covid.
’’Nous n’avons pas encore eu une seule personne décédée après la prise des vaccins Sinopharm ou AstraZeneca’’, a déclaré Docteur Mamadou Ndiaye.
Selon Source A, ’’après que des personnes sont décédées suite à des doses de vaccins contre la Covid-19 qu’elles ont reçues, les résultats de l’enquête sont formels’’.
’’Les conclusions de l’enquête parlent de mort naturelle. C’est en effet ce qu’a appris Source A auprès du Coordonnateur du Programme élargi de vaccination (PEV)’’.
Les quotidiens se font écho de la réaction de Ousmane Sonko à la décision des autorités de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar de fermer le campus et de dissoudre les amicales d’étudiants.
Selon le journal Enquête, ’’le leader Pastef s’oppose à la fermeture du campus social de l’UCAD et se penche sur les problèmes des étudiants qui, selon lui, subissent de nombreuses violences’’.
’’Sonko pourfend le pouvoir’’, dit Le Quotidien. ’’Sonko accuse le régime’’, affiche à sa Une L’Info.
Vox Populi signale finalement qu’à la suite d’une ’’réunion de sauvetage’’ entre le rectorat, le Coud et les étudiants, le Recteur ’’va de nouveau saisir le Conseil restreint pour la levée de la suspension des Amicales et la poursuite des opérations de renouvellement de leurs bureaux’’.
’’Après la pluie, c’est le beau temps dans le temps du savoir. Les autorités universitaires et les Amicales d’’étudiants ont rapproché leurs positions sur certains nombres de questions qui ont secoué dernièrement l’UCAD’’, écrit L’As.
APS

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version