dimanche, juin 23, 2024

Sécurité alimentaire et nutrition : le RADI forme les comités de plaidoyer  sur les systèmes d’alerte précoce

Ne ratez pas!

Les membres des comités de plaidoyer  installés par le RADI dans ses différentes zones d’intervention sont désormais mieux outillés pour alerter les autorités ou  les décideurs en cas d’insécurité alimentaire ou de malnutrition dans leurs localités. Ils viennent de bénéficier d’une session de formation de trois jours organisée à Kolda  sur les systèmes d’alerte précoce sur la sécurité alimentaire et la nutrition. L’atelier s’inscrit dans le cadre de la phase II du projet RECAP. Un projet mis en œuvre par le RADI dans les régions de Kolda et Sédhiou en partenariat avec l’ONG espagnole CIVES MUNDI et la JUNTA CASTILLA Y LEON, a indiqué Daouda Badji,  animateur des activités agricoles du RADI.  

A en croire cet ingénieur agronome, cet atelier a pour objectif principal de renforcer les capacités de ces acteurs communautaires afin qu’ils aient les aptitudes d’ « informer  les populations sur la prévention et la gestion à temps des conséquences liées à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition pour une meilleure protection des vies et des ressources des ménages ».

Du côté des bénéficiaires, on se félicite de cette initiative du RADI. Une initiative qui, de l’avis du chef de village de Ndorna (département de Médina Yoro Foula), par ailleurs membre du comité de plaidoyer de la localité éponyme,  permet aujourd’hui à ces acteurs locaux formés  de  recueillir et de donner des renseignements  avec fiabilité  sur la situation de la sécurité alimentaire dans leurs zones respectives. Ce qui, selon lui, va contribuer à la promotion du droit à l’alimentation au sein des communautés basées au Fouladou-Pakao.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Kenya: le président Ruto prêt à discuter avec la jeunesse en colère

Le président kényan William Ruto s'est dit prêt à "une conversation" avec des milliers de jeunes manifestants qui se...

Notre sélection pour vous