jeudi, avril 18, 2024

Les lobbyistes d’Amazon perdent leur libre accès au Parlement européen

Ne ratez pas!

Les lobbyistes du géant américain de la tech Amazon ne sont plus les bienvenus dans les bâtiments du Parlement européen, comme l’a décidé mardi un organe de l’institution responsable des questions administratives.

La commission parlementaire de l’emploi et des affaires sociales (EMPL) avait demandé début février que soit retiré cet accès tant que la société américaine refuse de dialoguer avec les députés européens sur les conditions de travail de ses employés dans l’UE.

Dans une lettre adressée à la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, les députés invoquaient les refus répétés des représentants d’Amazon de se présenter aux auditions de la commission EMPL depuis 2021. La société avait été invitée à s’expliquer sur des suspicions d’attaques contre les droits et libertés fondamentaux des travailleurs.

Le CEO d’Amazon, Jef Bezos, a refusé de venir répondre aux questions des députés, préférant envoyer une réponse écrite. Fin de l’an dernier, la société a aussi annulé une visite de ses sites allemand et polonais prévue pour des membres du Parlement.

« Nous demandons instamment la mise en œuvre de mesures visant à retirer les badges d’accès aux représentants d’intérêts d’Amazon enregistrés jusqu’à ce que la direction de l’entreprise soit disposée à engager un véritable dialogue avec le Parlement et à répondre à nos préoccupations légitimes », stipulait le courrier.

Saisie de la question, la Conférence des présidents du Parlement a décidé de renvoyer la décision finale à une instance chargée des questions administratives liées aux conditions de travail des députés (le collègue des questeurs). Cette dernière a finalement décidé de retirer les badges.

Pour l’eurodéputée belge Sara Matthieu (Verts/ALE, Groen), coordinatrice au sein de la commission EMPL, « il est inquiétant de constater que les lobbyistes d’Amazon côtoient des députés tous les jours, mais refusent de rendre des comptes en audition ».

Articles récents

Le groupe chinois Midea acquiert le suisse Arbonia Climate, qui dispose d’un site à Bilsen

Le groupe chinois Midea a conclu l'acquisition de la division Arbonia Climate du groupe suisse Arbonia, spécialisé dans les...

Notre sélection pour vous