samedi, avril 20, 2024

Prise en charge des handicapés à Kolda : Des enfants privés de la carte d’égalité des chances, faute d’extrait

Ne ratez pas!

Coup dur pour un nombre important d’enfants handicapés éligibles à la carte d’égalité des chances. Ils ne peuvent pas bénéficier de ce sésame étant donné qu’ils ne sont pas enregistrés à l’Etat civil. C’est un constat fait par le coordonnateur régional de l’ONG ISCOS qui déroule les projets DECLEEQ et PEPITE dans la région pour une meilleure prise en charge de ces personnes vulnérables mineures. Les résultats de ce projet ont fait l’objet d’un atelier régional de restitution organisé ce 15 mars dans la capitale du Fouladou.

A en croire le coordonnateur régional de l’ONG ISCOS à Kolda, « une centaine d’enfants handicapés identifiés dans les 9 écoles bénéficiaires du projet sont dans cette situation ». Pis, «  la situation est beaucoup alarmante au niveau communautaire, c’est-à-dire chez les enfants hors école », regrette Jean Sène . Alors que toutes les dispositions ont été prises en rapport avec les autorités judiciaires pour que ces enfants puissent disposer de la carte d’égalité des chances. Une carte qui leur offre de nombreux avantages aux plans scolaire,  sanitaire ainsi que  du transport entre autres, a indiqué M Sène.

Il ajoute que cette problématique de l’Etat-civil reste « un fléau » dans cette partie sud du pays chez les enfants handicapés. L’ampleur de ce phénomène des  « enfants handicapés sans papiers » s’explique par le fait leurs parents, pour la plupart,  n’ont pas  été déclarés à l’Etat-civil, a fait savoir M Sène.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Les Etats-Unis acceptent de retirer leurs troupes du Niger

Les Etats-Unis ont donné leur accord vendredi pour retirer du Niger leurs 1.000 soldats engagés sur place dans la...

Notre sélection pour vous