Hamidou Diallo : « L’argent du FRONTEX doit être réorienté vers le financement des projets des jeunes »

0

C’est un plaidoyer du président de l’Association des Migrants de Retour de kolda. Hadlidou Diallo souhaite que « tout l’argent injecté au Sénégal par l’agence européenne  des garde-côtes et des garde-frontières (Frontex) pour lutter contre les migrations irrégulières  soit réorienté vers le financement des projets d’insertion des jeunes migrants de retour ou de candidats potentiels à l’émigration clandestine » . Cet ancien migrant clandestin refoulé des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla en 2005 a fait ce plaidoyer lors d’une rencontre d’évaluation de la mise en œuvre du projet d’appui à l’insertion professionnelle de jeunes migrants (FMM West Africa)  de l’ONG  La Lumière ce vendredi 27 novembre  devant un parterre d’acteurs régionaux de la lutte contre ce fléau.

Pour M Diallo, on ne peut pas arrêter l’émigration  clandestine avec des bras. La seule réponse pertinente,  selon lui, « c’est de trouver des financements conséquents pour former les jeunes et les accompagner dans la création d’entreprises rentables capables de les fixer dans leur terroir ». Ce natif de Mampatim reste convaincu que si investissait l’argent du frontex dans le monde rural personne de partirait. « Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’on abandonne sa famille pour aller en aventure », a-t-il soutenu.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here