Bilan du Projet «Son Choix» d’ENDA JA : près de 100 cas de mariages d’enfants annulés

0

La capitale du Fouladou a abrité, ce lundi 28 octobre,  la rencontre nationale de restitution et de partage des stratégies pénitentes et des résultats du projet « SON CHOIX » mis en œuvre par ENDA Ja dans les régions de Kolda, Tambacounda et Sédhiou.

Cette rencontre a pour objectifs d’ « analyser la pertinence des stratégies du projet et de mesurer les avancées dans les zones d’intervention… », selon Marie Thérèse Sagna chargée du programme Son Choix.

 Le bilan d’étape de ce projet dédié à la protection des mineures fait état de «  près de 100 cas de mariages d’enfants annulés ». Un résultat que les responsables mettent pour le compte du dynamisme des clubs des jeunes filles qui se battent avec courage et détermination pour la promotion des droits des filles, se félicite Madame Sagna . A l’en croire, le projet a aussi enregistré l’implication des filles  et des garçons dans la dénonciation des pratiques néfastes.

A cela s’ajoute l’accès des filles à l’information et aux bonnes pratiques en matière de santé sexuelle et reproductive à travers les « SUUDU NAFORE » qui fonctionnent en collaboration avec les bajeen gox. Ce qui a permis de réduire les abandons scolaires causés par les grossesses précoces et hors mariages, a fait savoir la patronne du projet « Son Choix ».

Dans la même veine, le taux des filles maintenues  à l’école a été amélioré grâce à la création de boutiques scolaires par le projet. Sans oublier l’amélioration des revenus des familles et des jeunes filles   à travers les restaurants, les salons de coiffure entre autres AGR  mises en place par le projet.

En perspectives, les acteurs de « Son Choix ou droits des filles » vont vers la définition des stratégies de pérennisation avec la communauté  pour que les résultats réalisés par le projet puissent continuer, a-t-elle laissé entendre.

Ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here