jeudi, juillet 18, 2024

Israël va « couper le lien » entre le consulat d’Espagne à Jérusalem et les Palestiniens

Ne ratez pas!

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, a annoncé vendredi avoir « décidé de couper le lien » entre le consulat d’Espagne à Jérusalem et les Palestiniens, « en réponse » à la récente reconnaissance par Madrid de l’Etat de Palestine et à un « appel antisémite » d’une ministre espagnole.

« J’ai décidé de couper le lien entre la représentation (diplomatique) espagnole en Israël et les Palestiniens, et d’interdire au consulat d’Espagne à Jérusalem de fournir des services aux Palestiniens de Cisjordanie », a écrit M. Katz sur le réseau social X.

Le ministre affirme avoir pris ces mesures « en réponse à la reconnaissance d’un Etat palestinien par l’Espagne et à l’appel antisémite (d’une ministre espagnole) à ne pas simplement reconnaître un Etat palestinien mais à +libérer la Palestine du fleuve à la mer+ ».

L’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont annoncé mercredi leur décision de reconnaître l’Etat de Palestine à partir du 28 mai, provoquant la fureur d’Israël qui a dénoncé une « récompense pour le terrorisme ».

Jeudi, l’ambassadrice d’Israël en Espagne avait condamné comme « un appel à l’élimination d’Israël » des déclarations de la numéro trois du gouvernement espagnol, Yolanda Díaz, cheffe de file du parti d’extrême gauche Sumar et ministre du Travail.

« Nous saluons aujourd’hui le fait que l’Espagne reconnaisse l’Etat de Palestine », mais « nous ne pouvons pas nous arrêter là. La Palestine sera libre du fleuve à la mer », avait lancé Mme Díaz sur X, en dénonçant un « génocide du peuple palestinien ».

Scandé dans les manifestations de soutien aux Palestiniens, ce slogan fait référence aux frontières de la Palestine sous mandat britannique, qui s’étendait du Jourdain à la Méditerranée, avant la création de l’Etat d’Israël en 1948. Il est interprété par ses détracteurs, notamment le gouvernement israélien, comme un appel à l’élimination d’Israël.

Articles récents

Volodymyr Zelensky invité d’un conseil des ministres extraordinaire vendredi à Londres

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky participera vendredi à un conseil des ministres exceptionnel à Londres, et informera les plus...

Notre sélection pour vous