mercredi, avril 17, 2024

Feux de forêts: record mensuel en février des émissions au Brésil, Venezuela et Bolivie

Ne ratez pas!

Les émissions de CO2 associées aux feux de forêt ont atteint leur plus haut niveau depuis au moins deux décennies pour un mois de février au Brésil mais aussi au Venezuela et en Bolivie, selon les données du service européen Copernicus publiées mercredi.

Les émissions estimées au cours du mois de février (pour la période allant jusqu’au 27) ont été « les plus élevées pour ce mois », selon sa base de données consacrée aux incendies remontant jusqu’en 2003, à 4,1 mégatonnes (Mt) pour le Brésil et 5,5 Mt pour le Venezuela.

Le chiffre atteint 0,3 Mt pour la Bolivie, également un record mensuel, selon le bulletin de Copernicus.

« De nombreuses régions d’Amérique du Sud ont connu des sécheresses qui ont contribué à une augmentation du risque d’incendie, ce qui s’est traduit par les feux qu’on a observés », a expliqué Mark Parrington, scientifique au service de surveillance de l’atmosphère Copernicus.

« Nos prévisions de composition de l’atmosphère montrent également que la circulation de la fumée couvre une aire importante de la région, se traduisant par une augmentation de la pollution de l’air dans des zones densément peuplées », observe le spécialiste.

« Nous avons observé une augmentation du nombre de feux et de leurs émissions associées au cours du pic de la saison des incendies pour les régions tropicales d’Amérique du Sud, et aussi plus au sud en Bolivie, en plus des incendies dont il a beaucoup été question au Chili et en Argentine plus tôt au cours du mois de février », a souligné Mark Parrington.

Articles récents

Gaza: les négociations « piétinent » selon le médiateur qatari

Les négociations visant à faire cesser les hostilités dans la bande de Gaza et à libérer les otages israéliens...

Notre sélection pour vous