mercredi, juin 12, 2024

VBG : le LASPAD renforce des journalistes pour un meilleur traitement de l’information liée aux victimes sexistes

Ne ratez pas!

Le Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs/Afrique-Diasporas (LASPAD) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis  et le Réseau des Journalistes en Santé Population et Développement  font cause commune pour un meilleur traitement de l’information liée aux victimes sexistes au Sénégal.

C’est à travers un partenariat qui vient d’être scellé lors d’un atelier  national organisé ce 11 novembre à Dakar sur les VBG. Atelier auquel ont participé tous les points focaux régionaux de l’association des journalistes. Ceci dans le seul but  « d’impliquer les acteurs de la presse dans la vulgarisation des connaissances sur le nexus VBG/SSR et les défis du dispositif d’accompagnement des survivantes », ont indiqué les initiateurs de cette activité  qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet HIRA (Héberger, Informer, Re-socialiser, Autonomiser). Un projet cofinancé par le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI) et Affaires Mondiales Canada.

Les responsables du projet HIRA en ont profité pour lancer un plaidoyer en faveur du renforcement des centres en ressources financières et humaines pour une prise en charge holistique des victimes  à l’intérieur desdits  centres.

ismaila.manaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Notre sélection pour vous