Home Société Justice Séries ‘’obscènes’’, promotion de la cause LGBT : Jamra dépose 4 plaintes...

Séries ‘’obscènes’’, promotion de la cause LGBT : Jamra dépose 4 plaintes devant le procureur et le CNRA

L’Ong Jamra est revenue à la charge après une petite période de retrait. Mais cette fois-ci, précisent les camarades de Mame Matar Guèye dans une note parvenue à notre Rédaction, Jamra et ses 48 alliés ont été saisis par l’opinion qui est au summum de l’indignation contre les dérives audiovisuelles. A cet effet, 4 plaintes ont été déposées par l’Ong et le collectif des 48 organisations plaignantes, à l’attention du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) et du procureur de la République.

En effet, parlant de la série ‘’Infidèles’’, Mame Matar Guèye et Cie reprochent au producteur Evenprod de continuer, malgré les mises en demeure de l’organe régulateur «de fouler au pied nos valeurs sociétales en s’inscrivant dans un nouveau registre: celui de s’insulter de mère».

Jamra et ses 48 alliés «ont également signalé, dans leur double saisine, la scène érotique qui fait polémique, entre Amy Léa et Abdoul Magib, dans l’épisode 29 de la série “Karma” (Marodi). Une séquence plusieurs fois capturée par les internautes et fortement décriée dans les réseaux sociaux».

Pour les plaignants, l’excuse que les producteurs brandissent et selon laquelle les scènes décriées ne sont diffusées que sur YouTube ne saurait prospérer. Car ce type de support de diffusion a une «portée planétaire» et «impacte plus fortement les mass-médias. Beaucoup plus même que ne le feraient nos télévisions locales. Et donne une perception négative plus prégnante de la société sénégalaise à l’étranger».

Les co-plaignants “n’excluent pas d’organiser, dès la fin des nouvelles restrictions sanitaires, une marche nationale de protestation contre ces dérives audiovisuelles”

Le procureur de la République a été exclusivement saisi d’une plainte concernant «la scandaleuse production “Néégou Sey” (SkyTv) qui, sans doute dopée par l’impunité dont semblent se prévaloir ces deux producteurs ci-dessus nommés, vient de déclencher à son tour une avalanche d’indignations dans l’opinion, avec une séquence truffée d’obscénités, tant langagières que physiques. Et dont les extraits-vidéos, que beaucoup d’internautes nous ont fait parvenir se passent de commentaire ».

Malgré toutes ces récriminations, la goutte qui a fait déborder le vase reste, sans doute, pour Jamra et les 48 organisations plaignantes, la diffusion et la promotion des déviances sexuelles, à travers des bandes dessinées pour enfants, vulgarisées notamment par le dessin animé intitulé «Bienvenue chez les Louds», qui passe en boucle sur «Nickolédéon» (canal N°86 du bouquet Canal-Horizon)».

Eu égard à toutes ces dérives, les co-plaignants «n’excluent pas d’organiser, dès la fin des nouvelles restrictions sanitaires, une marche nationale de protestation contre ces dérives audiovisuelles». Ils «souhaitent vivement que ces deux autorités étatiques, censées garantir la stabilité sociale et la paix civile, s’opposent, par des mesures fortes, à ces entreprises délibérées de dégradation de nos bonnes mœurs, et de perversion du jeune public, avant que leurs impacts sur la société ne produisent des effets désastreux, regrettables. Au détriment surtout de la frange sociale la plus vulnérable, à savoir la Jeunesse».

actusen.sn

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile