Crise à la Mosquée de Saré Moussa Ndour : l’imam déclaré persona non gratta !

0

Une prière mouvementée ce vendredi 20 novembre dans la mosquée de Saré Moussa Ndour, un village situé dans la périphérie de Kolda. L’imam a été interdit d’accès dans la mosquée par une partie des fidèles  lors de la prière de 14h. Il a fallu l’intervention de la gendarmerie pour éviter le pire.

 Le camp du chef du village reproche au guide de « créer des  conflits entre les habitants, de traiter avec  mépris les gens et de n’avoir aucune considération pour les populations » entre autres.  Interpellé, l’imam Thierno Seydou Seydi balaie en touche. Il réplique que le chef du village veut lui faire faire des choses que la religion ne lui permet. C’est ce qui est à l’origine de la mésentente entre lui et sa famille, a-t-il expliqué.

Pour l’heure, la tension est perceptible dans le village avec deux camps qui se regardent en chiens de faïence.  Le chef de village et   ses hommes restent catégoriques. « Thierno Seydou Seydi ne va plus diriger la prière dans la mosquée » pendant que les partisans du guide soutiennent le contraire. A noter que ce conflit a duré pendant 11 mois et aucune solution n’a pu être trouvée jusqu’ici. Les administrations territoriale et locale sont informées de cette crise, ont rapporté les deux parties en conflit.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here