Litiges fonciers à Saré Moussa Ndour : Vers un règlement à l’amiable

Les conflits nés du lotissement de Saré Moussa Ndour/ Extension, une localité située dans la périphérie de Kolda,  mais appartenant au territoire communal de Saré Bidji, sont en passe d’être réglés.

Après un début de pluie de plaintes sur la table du procureur, des querelles qui mettaient parfois à couteaux tirés,  les personnes dites victimes d’expropriation, le maire de Saré Bidji et  certains membres de sa commission domaniale, les différents  protagonistes optent pour la paix des braves pour un règlement à l’amiable de tous les cas.

C’est du moins la principale décision prise à l’occasion de la rencontre tenue ce dimanche 24 mars chez le délégué de quartier de Gadapara dans la commune de Kolda. Rencontre qui a permis aux victimes de vider leur sac sur la table du maire Malang Mballo en présence des notables du quartier, de guide religieux, d’un représentant du Médiateur de la région, des membres de la société civile entre autres.

Au finish, une commission d’enquête de 10 membres est mise sur pieds. Elle a pour mission « d’enquêter et de statuer sur tous les cas  pour essayer de rétablir la vérité sur l’occupation des parcelles litigieuses afin de  trouver des solutions pacifiques et consensuelles aux conflits », a confié un membre de cette commission. Commission qui va fonctionner sous la présidence de Meïssa Faye, un fonctionnaire à la retraite et notable de ce quartier.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here