Home Actualité Sénégal Les journaux mettent en exergue la cavale du député Boughazéli

Les journaux mettent en exergue la cavale du député Boughazéli

La fuite du député Boughazéli n’est pas occultée les journaux parus ce mardi 19 novembre 2019. Ils ont fait l’écho de la cavale du député Seydina
Fall alais Boughazéli poursuivi pour une sordide histoire de faux monnayage et qui est toujours en fuite.

« Boughazéli en délit de fuite : Il tenterait de sortir du territoire », alerte le
quotidien Tribune.

Libération un brin railleur affiche à la Une : « Supposée audition à la Section de recherches sans la présence de ses avocats : la dernière légende de Boughazaly ».

En écho Le Témoin s’interroge : « Affaire de faux billets : Qui protège
Bougazelli, toujours en cavale ? »

« Il faut dire que si le député a osé défier ainsi les gendarmes, c’est parce que le procureur qui est le directeur de la police judicaire n’a pas donné des ordres de poursuites », explique le journal, rappelant que dans d’autres cas comme ceux de Barthélémy Dias, Assane Diouf, Abdou karim Guèye « Xrum
Xax », les gendarmes sont allés procéder à leur arrestation.

«Mais, quand il s’agit de Seydina Fall, fervent défenseur du couple présidentiel, il faut lui trouver une immunité parlementaire », constate pour le déplorer le Témoin.

Par ailleurs, les journaux reviennent sur l’ouverture du 6e Forum de Dakar sur la paix et la sécurité, lundi en présence de Macky Sall, Mouhamed Cheikh Ould Ghazouani, président de la Mauritanie et  Edouard Philipe,
Premier ministre de la France.

A sujet, Le Témoin informe que « Macky Ghazouani fusillent l’Onu ».

« Il y a pas moins de 30 000 hommes sur le terrain au Mali, pris en otage par une bande d’individus. Il y a problème », fulmine Macky Sall, cité par le journal.

Il appelle de ses vœux un « mandat robuste de l’Onu », au Mali et au Sahel.

Pour sa part, le président mauritanien dit dans Le Témoin que «  l’Onu doit se réformer, son mandat est souvent limité et couteux ».

De son côté, l’As revient sur la visite de 48 heures de Edouard Philipe au Sénégal, laquelle s’est soldée par la signature d’achat par le Sénégal de missiles et de patrouilleurs à la France.

Toutinfo.net

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile