Forum sur développement de Kolda : 280 projets engrangés pour un montant de près de 3 milliards.

Bonne moisson pour le financement du développement de la région de Kolda. Le forum des partenaires et investisseurs des collectivités territoriales pour la recherche de financement de leurs projets et actions prioritaires planifiées  organisé les 13 et 14 novembre a pu « engranger 280 projets pour un montant de près de trois milliards ». C’est du moins le bilan tiré par le Directeur de l’ARD  de ce face à face  entre les acteurs territoriaux de la région de Kolda et leurs partenaires techniques financiers.

Un bilan « satisfaisant »  qui, de l’avis Abdoul Han, vient prouver la pertinence de cette mise en relation entre les 43 collectivités territoriales de la région  et une trentaine de partenaires à travers ce forum. Ce qui a permis aux agents territoriaux des différentes collectivités de soumettre aux partenaires leurs projets prioritaires  pour   discuter sur le financement des préoccupations  des populations exprimées dans les documents de planification.

Même son de cloche en provenance du patron de l’exécutif régional qui a présidé les travaux. Pour le Gouverneur Ousmane Kane, cette rencontre a permis en outre de « régler des problèmes relatifs  à la mise en cohérence des interventions, des questions de synergies et de cartographie ». Ceci pour « éviter les doublons dans les interventions, les conflits et la concurrence entre les acteurs »

L’autorité de relever qu’il ya encore des défis à relever notamment au niveau de « la sincérité des budgets des collectivités territoriales » entre autres.  Pour surmonter les obstacles,  Le Gouverneur Kane recommande « la coopération intercommunale » afin d’avoir des solutions concertées aux problèmes et contraintes qui se posent.

ismaila.mansaly@koldanews.com

1 COMMENTAIRE

  1. Belle arnaque! Je vous défie, on annonce 280 projets près de trois milliards de financement, au finish, il y aura même pas un milliard. C’est forums ne changeront rien, Kolda restera l’une des région les plus pauvre du Sénégal. Les dirigeants de nos collectivités locales doivent être à mesure d’aller chercher des partenaires internationaux pour assurer le financement de leurs communes. En plus, ils doivent valoriser les opportunités de recettes au niveau local:
    – D’abord être auprès de de leurs populations (on ne veut pas de Maires ministres, Directeurs de sociétés Ambassadeurs…);
    – Connaitre les priorités de leurs citoyens, ensuite avoir une bonne communication auprès de ces mêmes populations afin de les pousser de s’acquitter de leurs impôts.
    – Enfin, utiliser les financements obtenus dans la transparence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here