mercredi, août 17, 2022

« Personne ne peut me détourner de l’essentiel », martèle Abdoul Mbaye

Ne ratez pas!

Abdoul Mbaye ne compte pas verser dans la polémique. En effet, l’ancien Premier ministre du Sénégal compte mener jusqu’au bout le combat pour l’éclatement de la vérité sur l’affaire dite Petro-Tim-Aliou Sall. Le patron de l’Act qui met en garde ses détracteurs, soutient que personne ne peut le détourner de sa détermination et demande à Aly Ngouille Ndiaye et son patron, Macky Sall, d’apporter des précisions sur «les deux paragraphes mensongers» du rapport des décrets sur les contrats pétroliers et gaziers.

La question de l’heure, c’est l’affaire Aliou Sall, frère du président de la République, Macky Sall, cité dans un scandale de 10 milliards révélé par la Bbc. Point d’autres sujets pour Abdoul Mbaye, ancien Premier ministre et contre-signataire des contrats pétroliers et gaziers, qui se veut clair. «Je ne vais pas me laisser distraire par des révélations montées dans l’imagination. Une sorte de clans, de petites mafias composées de proches du président de la République tentent d’enterrer l’affaire. Personne ne peut me détourner de l’essentiel qui est le scandale de 10 milliards dans lequel est cité le frère du président de la République», martèle Abdoul Mbaye répondant à ses détracteurs. Non sans oublier de donner sa part de vérité sur les livres bancaires de Hissein Habré, ancien chef de l’Etat Tchadien. «Hissein Habré a déposé de l’argent dans une banque que je dirigeais. Rien ne s’y opposait. Tout a été fait dans le respect strict de la légalité. C’était un montant de 250 millions francs Cfa. Quand Madiambal Diagne écrit 16 milliards, il n’a qu’à présenter ses preuves. Je n’ai aucun respect à ses paroles. Il aurait pu les sortir bien avant ce scandale. Je suis constant dans ce que je dis», explique-t-il.

Selon l’ancien Premier ministre, on lui reproche une complicité dans cette affaire Petro-Tim, allant même jusqu’à impliquer sa responsabilité. Il est le seul, soutient-il, parmi les trois signataires, à avoir dénoncé les conditions dans lesquelles ces contrats ont été signés. Il va plus loin en disant qu’en 2016, il avait écrit au Procureur pour une ouverture d’enquête. «Jusqu’à présent, on n’a pas entendu le président de la République, Macky Sall et le ministre Aly Ngouille Ndiaye, signataires du rapport de présentation, être clairs et nets sur ce sujet. Ils cachent quelque chose. Me concernant, il s’agit d’une contre-signature», dit-il. Qui poursuit : «C’est étonnant. En tant qu’ancien Premier ministre, je sollicite cette enquête. Si les enquêteurs considèrent que j’ai été complice, je vais me défendre. Mais qu’on l’ouvre. Quand on est responsable de quelque chose, quand on se rend compte qu’il y a eu une erreur, on doit la signaler. C’est ce que j’ai fait».

A en croire Abdoul Mbaye, personne ne connait mieux le fonctionnement de l’administration que les inspecteurs généraux d’Etat. Et que deux d’entre eux ont rédigé un rapport portant sur cette affaire et ont identifié de manière très précise les responsabilités. « Petrosen et Aly Ngouille Ndiaye sont est partie responsables. Mon nom n’a pas été cité. Malheureusement, nous avons en face des personnes qui ne veulent pas la vérité. Le décret est correct. Le rapport de présentation signé par Aly Ngouille Ndiaye est vrai. Le problème, c’est qu’il y a deux paragraphes de ces décrets qui sont mensongers », dénonce-t-il.

Walfnet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous