L’APR secouée par une crise, le mouvement « Sénégal debout » voit le jour

Les leaders du parti de la mouvance présidentielle ne parlent plus le même langage. Ils risquent d’aller aux prochaines élections locales en rangs dispersés. En effet, un vent de rébellion souffle au niveau de l’Alliance pour la République (Apr).

Des militants, qui se disent de la première heure, affirment que cela fait une éternité qu’ils mouillent le maillot et qu’ils ne sont pas récompensés. C’est pourquoi, ils déclarent qu’ils ne vont pas se laisser faire car ils sont fatigués d’être des oubliés de toujours. Ainsi, cette fronde va mettre un mouvement politique dénommé Sénégal debout. «Le président ne considère personne. Dix ans dans le parti, zéro considération pour la plupart des responsables fondateurs, qui se sont toujours sacrifiés pour gagner toutes les élections. Nous avons prévu d’aller à ces élections sans la coalition présidentielle. Nous allons cotiser pour avoir la caution et nous allons atteindre le taux de parrainage dans toutes les communes», a indiqué un des animateurs de ce mouvement. Qui souligne qu’au niveau de la formation politique créée par l’actuel président de la République, pour être récompensé, il ne suffit pas d’être un militant de souche mais de la 25e heure. A l’en croire, les transhumants sont mieux traités que les «autochtones» au sein de l’Apr. «L’objectif du mouvement Sénégal debout est de permettre à tous les responsables de l’Apr laissés en rade depuis 7 ans de s’imposer et de se présenter aux élections locales sans la coalition présidentielle», indiquent les animateurs de ce mouvement qui disent-ils, est composé essentiellement des membres de l’Apr (ministres, dg, cadres…).

Ce n’est la première fois que des frustrés de l’Apr sortent pour décrier leur mauvais traitement. La semaine dernière des jeunes et des femmes de l’Apr de pikine étaient en grève de la faim. Après 48 heures de diète, ces militants du parti présidentiel disent que leur message est passé.

Walfnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here