mardi, août 3, 2021

Message à la nation du chef de l’Etat : La DER controversée

Ne ratez pas!

Dans son message à la nation à la veille de la commémoration du 58e anniversaire de l’indépendance du Sénégal, le Chef de l’État a annoncé que « la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des Femmes et des Jeunes (DER), dotée d’un fonds initial de 30 milliards, est entrée dans sa phase active ».

Me Mame Adama Guèye, le président du mouvement « Senegaal Bu Bees » a besoin d’éclaircissements. « Ce concept d’entreprenariat rapide, j’ai cherché mais je ne sais pas ce que cela signifie. Entreprenariat, c’est un processus. Il n’y a pas cinquante mille façons de faire de l’entreprenariat », estime-t-il.

« Ce que je crois avoir compris, c’est qu’on veut accélérer le processus, redonner de l’argent à une bande. C’est quand même un problème parce que l’entreprenariat obéit à des règles universelles. Et, tout laisse penser que c’est une cagnotte électorale, c’est-à-dire, qui va suivre le même sort qu’on a eu avec l’Anej, l’Anpej… C’est une crainte « , relève-t-il, toutefois.

Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale, soutient que « le fonds de l’entreprenariat rapide vient répondre à ce besoin économique qui a été identifié ». Il argumente: « Pour l’entreprenariat rapide, il y a exactement quinze jours de cela, j’ai été dans une commune où j’ai réuni les regroupements de femmes pour leur demander comment elles travaillaient parce que je voulais savoir comment je pouvais les appuyer dans le cadre des activités qu’elles mènent. On m’a dit que dans la commune, il y a trente groupements de femmes dont les trois avaient des récépissés. Et, c’est un système où les femmes se retrouvent un jour de la semaine. Par exemple un dimanche, une femme amène 1.000 francs, une autre 500 francs, l’autre 5.000 francs, on prend 50.000 francs qu’on donne à une femme. Au bout d’un mois, cette femme doit rembourser 50.000 plus 500 francs. C’est ce que les femmes appellent la valise à trois clés. Ceux qui m’entendent savent que cela existe dans les villages. Cette femme a une seule limite, celle de la disponibilité d’un capital qui lui permet de monter en puissance dans son activité économique ». C’est là qu’intervient ce fonds, souligne-t-il, sur la Tfm.

Loin d’être convaincu, Thierno Bocoum, leader du Mouvement Agir, doute qu’ « il y ait des garanties de transparence ».

Articles récents

Afghanistan: l’attaque à Kaboul est terminée, tous les assaillants tués

(Belga) L'attaque survenue mardi soir à Kaboul, impliquant un véhicule piégé et des assaillants à pied, près du domicile...

Notre sélection pour vous