Home Actualité Politique Acte 3 de la décentralisation: l’AMS dresse le répertoire des difficultés

Acte 3 de la décentralisation: l’AMS dresse le répertoire des difficultés

Une réforme prématurée, qu’il est aussi normal et évidant de s’y attendre, depuis presque un trimestre, les maires et conseillers départementaux installés, au pas des cadences rien ne bouge, Ici c’est la va vite qui paye, l’acte II a dicté ses exigences. Sur le plan fonctionnel, ce n’est pas le beau jour pour les nouvelles communes : elles ne sont pas en vérité en plein exercice, aujourd’hui 42 au total sont des ‘’communes errant » c’est à dire sans siège a fait savoir le Président de l’association des Maires du Sénégal, Abdoulaye Baldé Toujours selon le Maire de Ziguinchor, portant à l’ occasion de la concertation nationale avec les exécutifs locaux la parole des maires du Sénégal, 557 mairies et 42 conseils départementaux sont sans dotation et sans budget de fonctionnement alors qu’on parle de territorialisation de politiques publiques, sur ce, il déclare, la territorialisation gagnerait plus avec le renforcement des élus sur ces piliers d’inclusion, de participation ,de la proximité et de la solidarité, l’Etat gagnerait plus dans un dialogue soutenu a-t-il signé. Nous souhaitons travaillé en parfaite entente avec l’Etat central s’est il exprimé en toute distinction de clivages politiques pour le succès de cette 3 réformes, dans le pays notre pays s’est engagée sous les auspices du plan Sénégal émergent. Alors pour sa mise en œuvre, l’Etat doit se dessaisir, déléguer les compétences les moyens qu’il faut a inscrit le président de l’AMS Toujours dans cette vague de difficultés auxquelles est confrontées l’exécution de l’acte III de la décentralisation, le président a brossé la question péremptoire du statut des élus . AMINA BAYO

Avec Setal.net,

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile