SANTE: Cinq bonnes raisons de ne pas faire l’amour dans l’eau

Ne ratez pas!

La chaleur et le bonheur d’être en vacances invitent à s’envoyer en l’air. Mais est-ce vraiment une bonne idée de le faire dans la mer ou la piscine? 1. Vous pensiez peut-être que l’eau agit comme un lubrifiant? Hé bien non, au contraire, l’eau de mer en particulier élimine la lubrification naturelle, rappelle le Huffington Post… Du coup la friction entraîne une irritation. Qui peut être aggravée encore par le chlore dans une piscine. Vous pourriez être privés de « boogie woogie» pendant tout la durée des vacances… 2. S’il ne s’agit pas d’une relation stable et que vous devez donc utiliser un préservatif, le problème est que le manque de lubrification augmente les risques que le latex ne se déchire. Et là, pas la peine de vous faire encore un dessin: 2,3 millions de personnes ont contracté le VIH en 2012, selon les Nations Unies et d’autres MST comme la syphilis font leur retour. 3. Que ce soit dans la mer, un lac ou une rivière, même si les zones de baignade en Europe se portent mieux, les bactéries en tout genre sont nombreuses et le risque d’attraper une infection urinaire peut être important. Et si vous pensiez que la piscine est moins risquée, en réalité le chlore favoriserait l’apparition de mycoses… 4. Veillez tout de même à garder le pied avant de penser à le prendre. Les noyades restent un des plus grands périls pour les touristes (avec les accidents de la route). Et pour éviter une crampe ou une déchirure musculaire, mieux vaut trouver des positions confortables. 5. Les risques judiciaires peuvent varier d’un pays à l’autre. En Suisse, les risques restent raisonnables (selon l’article 198 du Code pénal, « celui qui aura causé du scandale en se livrant à un acte d’ordre sexuel en présence d’une personne qui y aura été inopinément confrontée (…) sera, sur plainte, puni d’une amende»). Par contre, dans d’autre pays, les conséquences peuvent être plus pénibles. A Dubaï par exemple, des milliers de personnes sont interpellées chaque année pour atteinte aux moeurs. En 2008, un couple britannique qui avait fait l’amour au large d’une plage publique avait été condamné à trois mois de prison, avant d’être finalement expulsé. Renseignez-vous avant de partir!

 

Source: .setal

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous