samedi, février 24, 2024

Violences éléctorales au Sénégal : Le sang a encore coulé à Keur Massar

Ne ratez pas!

A Keur Massar, la violence a fini de s’installer avec la campagne électorale en direction des locales du 29 juin.

Hier, deux camps qui se regardent en chiens de faïence ont fini par en venir aux mains. Le mouvement citoyen, vision alternative pour le Sénégal(Visa), dirigé par Alassane Ngom et l’autre camp,  » And lengo ligueeye Sénégal, d’Abdoulaye Sow, les nerfs se sont surchauffés.

A l’origine, rapporte le porte parole d’Alassane Ngom, deux jeunes armés de pompe à gaz et roulant pour Abdoulaye Sow, qui ont attaqué Alassane Ngom. Très puissant, il s’est défendu avant que les jeunes ne prennent la poudre d’Escampette. Au lieu de s’en tenir à ça, M Ngom les a poursuivis.

C’est là qu’il serait tombé dans un piège, pour se retrouver à la permanence de son rival politique, Abdoulaye Sow. IL a reçu un coup de couteau dans l’oeil gauche. Il a été arrêté et placé sous mandat de dépôt à la Gendarmerie. Ces tristes événements viennent s’ajouter à la fête qu’un groupe de jeunes encagoulé a faite la semaine passée à un jeune militant de Rewmi.

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Chine: au moins 15 morts dans l’incendie d’un bâtiment résidentiel

Un incendie vendredi dans un bâtiment résidentiel a fait au moins 15 morts et 44 blessés dans l'est de...

Notre sélection pour vous