Guinée-Conakry: Annulation de la marche de l’opposition

Ne ratez pas!

Va-t-on vers une décrispation de la situation politique en Guinée. Toute laisse à le croire. En effet  l’opposition guinéenne vient de lancer un signal fort en annulant sa marche de protestation, prévue ce lundi 8 avril. Cette manifestation était destinée à faire fléchir le gouvernement sur un certain nombre de problèmes sur le processus électoral. Il s’agit notamment de l’obtention d’un dialogue direct avec le pouvoir et l’arrêt des activités de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). D’après Aboubacar Sylla, le porte-parole de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP), un collectif de partis de l’opposition, ils ont obtenu satisfaction sur un certain nombre de revendications. « Les raisons pour lesquelles nous avions envisagé cette marche et cette journée ville morte n’existent plus. Nous avions décidé cette manifestation, simplement parce que le gouvernement avait rejeté tous les préalables que nous avions mis à l’ouverture d’un dialogue serein» a-t-il déclaré. Les conditions sont désormais préalablement réunies, surtout avec la recomposition de la délégation gouvernementale en charge de ce dialogue, mettant hors jeu les faucons du Chef de l’Etat Alpha Condé et respectant surtout l’appel de Conakry à l’ONU, pour la désignation d’un facilitateur international.  Albert Damantang Camara, ministre et porte-parole du gouvernement estime que « ce que le gouvernement fait n’a rien à voir avec une menace de marche, c’est tout simplement parce que nous voulons donner une chance au dialogue de se poursuivre dans la sérénité ».

Abdoulaye.diallo@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Perquisitions chez Donald Trump: les procureurs s’opposent à la publication des raisons de la fouille

Le ministère américain de la Justice s'est opposé lundi à la publication d'un document judiciaire censé donner les raisons...

Notre sélection pour vous