mercredi, juin 12, 2024

Kolda / Litige Foncier à Faraba : les populations se mobilisent contre Ciré Tall

Ne ratez pas!

Faraba, un village  situé à la périphérie de Kolda, est secoué par un litige foncier opposant ses habitants à Ciré Tall. La controverse porte sur un domaine de six hectares, que les jeunes du village ont récemment entrepris de transformer en terrain de sport. Cependant, leurs efforts ont été brusquement interrompus par l’apparition de Ciré Tall, brandissant un acte administratif revendiquant la propriété de cette parcelle.

Lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche, les représentants les populations  de Faraba ont vivement contesté la légitimité de l’acte présenté par Tall, le qualifiant de « faux ». Selon Sambel Mballo, porte-parole des jeunes, « le document est signé par un chef de village différent du nôtre, et le vendeur mentionné est inconnu à Faraba. » Mballo a fermement invité Ciré Tall à « arrêter le banditisme foncier qu’il est en train de pratiquer à Faraba ».

Les jeunes du village, visiblement en colère, envisagent de porter l’affaire devant la justice pour faire toute la lumière sur cette situation. Mballo a également interpellé les autorités compétentes, leur demandant de veiller à ce que la justice soit rendue conformément aux règles en vigueur. « Nous n’entendons pas céder, » a-t-il martelé avec détermination.

La tension est palpable à Faraba, où les habitants craignent que ce litige ne perturbe la cohésion et le développement de leur communauté. Le conseil municipal de Dioulacolon, qui aurait initialement octroyé ce terrain à la jeunesse, est également invité à se prononcer sur cette affaire afin de dissiper tout malentendu.

Ce différend met en lumière les défis persistants liés à la gestion foncière dans de nombreuses régions rurales du Sénégal. Tandis que les jeunes de Faraba restent mobilisés pour protéger leur espace de loisirs, l’issue de ce conflit dépendra en grande partie de l’intervention des autorités locales et judiciaires.

En attendant, le village retient son souffle, espérant une résolution juste et équitable qui permettra à tous de se concentrer sur l’essentiel : le développement harmonieux de Faraba et le bien-être de ses habitants.

ismaila.mansaly@koldanews.com

1 COMMENTAIRE

  1. Je n’ai aucune confiance à ces jeunes de Faraba qui ont vendu avec la complicité du maire toute la brousse.
    Sur la même parcelle, le fils du chef de village Seyni Baldé qui est présent sur cette vidéo avait proposé en vente des terrains morcelées. Heureusement qu’il navait pas acheté …
    Aujourd’hui ils parlent de terrain de sport, alors qu’ils ont déjà morcelé et vendu cette parcelle illégalement.
    Ils cherchent juste à tromper l’opinion publique.
    Faisons confiance à la justice comme l’a dit M. Tall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Notre sélection pour vous