samedi, avril 20, 2024

VDL et Schmitz candidats à l’acquisition d’une partie des activités de Van Hool

Ne ratez pas!

Le constructeur néerlandais d’autobus VDL et le fabricant allemand de remorques Schmitz Cargobull sont candidats à la reprise d’une partie de l’entreprise Van Hool, menacée de faillite, a indiqué une source proche du dossier à l’agence Belga, confirmant une information du Standaard et de De Tijd. Les deux entreprises travaillent à un dossier commun. Le troisième candidat à une reprise, mentionné précédemment, est l’entrepreneur flamand Guido Dumarey.

VDL et Schmitz souhaitent chacun acquérir une partie différente de Van Hool. L’entreprise néerlandaise vise logiquement l’activité autobus, tandis que le fabricant de remorques allemand s’intéresse à la production de certains véhicules industriels.

Guido Dumarey, qui a donc un plan distinct, voudrait reprendre Van Hool dans son intégralité après la faillite et conserver 1.800 des 2.500 emplois.

Le temps presse pour parvenir à un accord, Van Hool s’étant fixé la date limite du 31 mars en raison du manque criant de ressources financières.

Contacté, l’entreprise belge n’a pas souhaité faire de commentaires sur l’identité des acheteurs potentiels ou sur l’état d’avancement des négociations.

Articles récents

Les Etats-Unis acceptent de retirer leurs troupes du Niger

Les Etats-Unis ont donné leur accord vendredi pour retirer du Niger leurs 1.000 soldats engagés sur place dans la...

Notre sélection pour vous