samedi, avril 13, 2024

Doit-on craindre l’espionnage russe en Belgique? « On a expulsé des dizaines de soi-disant diplomates », affirme le Premier ministre

Ne ratez pas!

Alexander De Croo était notre invité dans le RTL info 19h. Le Premier ministre a, entre autres, évoqué le financement de la guerre en Ukraine et les tentatives de déstabilisation russes.

« C’est Poutine qui paye« , avance le Premier ministre en réponse à une question sur le financement de la guerre en Ukraine. Il explique: « La Belgique a trouvé une solution astucieuse, l’aide en Ukraine se paye avec la taxation sur l’argent de Vladimir Poutine en Belgique. La Russie a pour des centaines de milliards d’avoirs qui sont gelés en Belgique, (…) on utilise 100% de la fiscalité là-dessus. Ce n’est pas financé par le contribuable belge. C’est Poutine qui paye la guerre que l’Ukraine doit mener contre lui.« 

Quand on lui demande si la Belgique doit craindre des tentatives de déstabilisation de la démocratie par la Russie, Alexander De Croo répond: « Dans les mois passés, la Belgique a expulsé des dizaines de soi-disant diplomates russes. » Vous parlez d’espions? « C’est clair, oui. »

Le Premier ministre ne s’arrête pas là: « On sait aussi qu’au niveau des cyberattaques, très souvent, quand on prend une position contre la Russie, nos sites sont attaqués dans les heures qui suivent. » Il évoque aussi des campagnes de désinformation: « Par exemple, dans des moments où il y avait une traque contre Jürgen Conings (NDLR: militaire d’extrême droite), on sait que dans les moments délicats, nos services de sécurité ont eu des soupçons, très souvent il y a des campagnes de désinformation organisée qui existent. »

Articles récents

Action des facteurs ce samedi, la distribution des journaux perturbée

La distribution de la presse quotidienne sera perturbée ce samedi matin avant de passer à des actions de grandes...

Notre sélection pour vous