mercredi, avril 24, 2024

Ukraine: le bilan de la frappe russe contre Odessa grimpe à 10 morts (autorités)

Ne ratez pas!

Une femme et un nourrisson de huit mois ont été retrouvés dimanche dans les décombres de l’immeuble touché dans la nuit de vendredi à samedi par un drone russe à Odessa, faisant grimper le bilan à dix morts, ont indiqué dimanche les autorités ukrainiennes.

Cette attaque menée sur un immeuble de neuf étages dans cette ville portuaire sur la mer Noire a entraîné « la mort de dix personnes, dont trois enfants », a déploré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Marc: qui n’avait même pas encore trois ans; Elizaveta: huit mois; et Timothée: quatre mois », a-t-il énuméré sur Telegram. « Les enfants ukrainiens sont les cibles militaires de la Russie », a-t-il dénoncé.

Plus tôt dimanche, le gouverneur régional, Oleg Kiper, avait indiqué qu’une femme avait été retrouvée et son bébé « à côté », portant le bilan de l’attaque russe à dix morts.

La mère et le bébé « ont été retrouvés serrés l’un contre l’autre », ont précisé les secours ukrainiens sur Telegram.

Les autorités n’ont toutefois pas fait état du nombre de blessés, alors que les secours avaient évoqué huit blessés confirmés samedi soir.

Volodymyr Zelensky a précisé que « cinq personnes » avaient déjà été secourues, mais que des enfants « pourraient » toujours se trouver sous les décombres. « Les opérations de recherche se poursuivent », a-t-il ajouté.

« Aujourd’hui, Odessa et la région pleurent les victimes de l’attaque russe », a également indiqué M. Kiper dans un message séparé sur Telegram, évoquant « une grande douleur » pour « toute l’Ukraine ».

Samedi, Volodymyr Zelensky avait fustigé dans son allocution quotidienne la « terreur » russe qui « vise exclusivement à détruire des vies, à intimider ».

Il avait parallèlement de nouveau réclamé aux alliés occidentaux de Kiev de livrer davantage, et plus rapidement, des munitions – dont Kiev manque cruellement -, des systèmes de défense aérienne et des avions de combat pour repousser l’armée russe.

« Les retards de livraisons d’armes à l’Ukraine (…) conduisent, malheureusement, à de telles pertes », a-t-il appuyé, évoquant la frappe russe meurtrière sur Odessa.

Ailleurs en Ukraine, « une personne a été tuée et trois autres blessées » dimanche dans la région de Kherson à la suite d’attaques russes, a indiqué le ministère ukrainien de l’Intérieur sur Telegram.

Cinq autres personnes ont été blessées dans la nuit de samedi à dimanche dans deux bombardements russes dans la région de Donetsk (est), selon le parquet régional ukrainien.

Dans la zone d’Avdiïvka (est), ville conquise mi-février par l’armée russe, le général ukrainien Oleksandre Tarnavsky a assuré dimanche que la situation « se stabilise ». « (Celle-ci) reste compliquée mais sous contrôle ».

Articles récents

Un chiffre d’affaires en hausse de 6% au 1er trimestre pour Melexis

Au premier trimestre de 2024, le chiffre d'affaires de Melexis a atteint 241,8 millions d'euros, soit une hausse de...

Notre sélection pour vous