vendredi, mars 1, 2024

Inondations en Somalie: 29 morts et 300.000 déplacés, selon les autorités

Ne ratez pas!

Au moins 29 personnes ont été tuées et plus de 300.000 déplacées en Somalie dans des inondations causées par des pluies diluviennes qui frappent l’Afrique de l’Est, a déclaré mardi soir le président de l’agence somalienne de gestion des catastrophes.

Le phénomène climatique El Niño amplifie les précipitations de la saison des pluies dans la Corne de l’Afrique, avec des conséquences également dévastatrices en Éthiopie (20 morts) et au Kenya (15 morts).

En Somalie, déjà frappée depuis 2020 par une sécheresse inédite depuis 40 ans, les inondations touchent notamment le sud-ouest du pays.

« Nous avions prédit que cette situation allait se produire. La catastrophe a jusqu’à présent touché environ 850.000 personnes et 29 personnes ont été tuées tandis que 300.500 ont été déplacées », a déclaré le président de l’Agence somalienne de gestion des catastrophes (SODMA), Mohamed Moalim Abdullahi, lors d’une conférence de presse.

Un précédent bilan donné samedi par l’agence humanitaire de l’ONU (Ocha) faisait état de 14 morts.

Les autorités et organisations humanitaires sont également lancées « dans une course contre la montre pour évacuer jusqu’à 2.400 personnes cernées par la montée des eaux de crue à Luuq », dans le sud-ouest du pays, a affirmé mercredi Ocha sur « X » (ex-Twitter).

La Somalie, dont la majorité des 17 millions d’habitants vit de l’élevage et de l’agriculture, est l’un des pays les plus vulnérables au changement climatique, subissant des phénomènes météorologiques extrêmes, avec une fréquence et une intensité accrues.

Articles récents

La Somalie condamne à mort six Marocains liés à l’EI

Un tribunal militaire du nord de la Somalie a condamné à mort six ressortissants marocains en raison de leurs...

Notre sélection pour vous