dimanche, juin 23, 2024

La justice se penche sur le conflit qui oppose les syndicats à Delhaize dans le Hainaut

Ne ratez pas!

La chambre des référés du tribunal de première instance de Mons rendra un jugement, le 24 mai, dans le cadre du litige qui oppose le groupe Delhaize aux syndicats, à la suite de la décision de Delhaize de franchiser 128 magasins et de licencier 280 personnes.

Lundi, une importante délégation syndicale s’est déplacée au palais de justice de Mons afin de contester l’ordonnance de justice interdisant les piquets de grève devant les magasins Delhaize dans la province, sous peine d’astreintes.

La marque au lion considère que cette mesure a été prise en raison de risques de débordements devant ses magasins. Pour ses avocats, ces mouvements de grève ont porté atteinte à sa liberté de commerce et d’industrie et sont contraires au droit du travail.

Du côté des syndicats, on considère que ce sont des manœuvres d’intimidation bafouant le droit de grève.

Le conflit social a débuté dans la foulée de l’annonce de la direction, le 7 mars, de passer sous franchise ses 128 magasins intégrés.

Articles récents

La Russie accuse les Etats-Unis d’avoir une « responsabilité » dans une frappe en Crimée: « De telles actions ne resteront pas sans réponse »

La Russie a accusé dimanche les Etats-Unis d'avoir une "responsabilité" dans une frappe ukrainienne ayant tué cinq personnes et...

Notre sélection pour vous