dimanche, décembre 4, 2022

Accidents de la route au Sénégal : « 2 décès par jour,   160 milliards dépensés par an dans la prise en charge des victimes », selon l’ANASER

Ne ratez pas!

Malgré les efforts consentis par l’Etat et ses partenaires pour renforcer la sécurité routière, la fréquence des accidents  reste encore inquiétante dans le pays. En effet, «  sur 4 000 accidents dénombrés, 745 personnes ont perdu la vie ». Soit, « 2 décès enregistrés par jour », a fait savoir le Directeur des études et de la planification de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER). C’est lors d’un atelier régional organisé  par son agence,  ce lundi 20 novembre à l’hôtel de ville de Kolda,  dans le cadre d’une campagne de sensibilisation  contre l’insécurité routière.

Ousseynou Tall revient ainsi  sur les résultats d’une étude réalisée par l’ANASER dans le pays de la Téranga en 2019. Cette même étude évalue les dépenses liées à l’assistance et à  la prise en charge sanitaire et sociale des victimes d’accidents de la circulation à «  160 milliards par an, soit 2% du PIB ». Sans compter, les pertes en vies humaines et la situation douloureuse  que vivent parfois  les familles et les proches des personnes décédées.

Toujours sur la situation des accidents au Sénégal, 90 % d’entre eux sont évitables puisqu’ ils sont liés à un problème de comportements humains. a-t- ajouté.  C’est pourquoi, l’ANASER entend mettre en œuvre tout un paquet de mesure pour inverser cette tendance haussière des accidents de la circulation. Ceci « en renforçant  la signalisation verticale et en limitant la vitesse  à 30km /h aux abords de lieux recevant du public ». Sans oublier « la formation des chauffeurs, l’introduction d’un module sur la sécurité routière depuis le cycle préscolaire » entre autres.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous