samedi, septembre 18, 2021

POUVOIR D’ACHAT DES MÉNAGES : Macky Sall en croisade contre les spéculations

Ne ratez pas!

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a demandé mercredi 8 septembre 2021, au gouvernement, de veiller sur la préservation du pouvoir d’achat des ménages. Pour ce faire, il a instruit les ministères concernés à enrayer toute spéculation sur les denrées de consommation courante.

Préserver le pouvoir d’achat des ménages. C’est sur ce chantier que le Président Macky Sall a demandé à son gouvernement de s’investir pour soulager les populations éprouvées par la cherté des prix des denrées de première nécessité. En Conseil des ministres hier, le chef de l’Etat a instruit son gouvernement, de poursuivre la dynamique de préservation du pouvoir d’achat des ménages. Celle-ci passe d’après Macky Sall, par la lutte contre toute forme de spéculation, rétention de stock ou augmentation indue des prix des produits et services essentiels, notamment le loyer, dont le système de régulation doit être évalué et amélioré de façon concertée. Le Président Macky Sall a aussi trouvé nécessaire, pour le gouvernement, de veiller à l’application intégrale des mesures gouvernementales de stabilisation durable des prix.

Pour ce faire, Macky Sall a demandé au ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises et au ministre des Finances et du Budget, de veiller à l’application stricte des mesures prises par le gouvernement, « pour assurer la stabilité des prix des produits de consommation courante, sur l’ensemble du territoire national. De même, Macky Sall a, abordant la question liée à la finalisation de la prochaine loi de finance, insisté sur le renforcement de la protection sociale des groupes vulnérables. Ainsi, il a demandé au ministre des Finances et du Budget et à son collègue de l’Économie, du Plan et de la Coopération, de mettre au point avec les départements ministériels, le rapport économique et financier et le projet de loi de finances pour l’année 2022. Une demande faite à la lumière des priorités présidentielles sectorielles, en termes d’investissements, d’engagements prises lors des tournées économiques régionales.

En ce qui concerne le climat social, le chef de l’Etat a, après avoir demandé au ministre du Travail et du Dialogue social, en relation avec le Haut conseil du dialogue social, de vulgariser le Plan national de renforcement du dialogue social. Macky Sall a, en outre, réclamé la première évaluation trimestrielle de l’état de prise en charge, par le gouvernement, des cahiers de doléances des centrales syndicales, déposés lors de la Fête du Travail, le 1er mai. Sur ce chapitre du climat social, Macky Sall a demandé aux départements concernés de préparer, avec les partenaires sociaux, la tenue, en novembre 2021, de la troisième édition de la Conférence sociale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Mystérieuse disparition aux Etats-Unis: REBONDISSEMENT, le fiancé disparaît à son tour

Le fiancé d'une jeune Américaine dont la mystérieuse disparition passionne les Etats-Unis, fiancé vu par la police comme "personne...

Notre sélection pour vous