Home Economie Commerce Mauvaise nouvelle pour la concurrence : Wave se renforce

Mauvaise nouvelle pour la concurrence : Wave se renforce

Basée aux Etats-Unis et au Sénégal, la startup et son logo de pingouin se sont fait connaître dans la région grâce à des prix défiant la concurrence d’opérateurs télécoms tels qu’Orange et MTN.

Très appréciée des consommateurs, Wave connaît une croissance exponentelle, à l’image de celle du secteur tout entier en Afrique subsaharienne. L’année dernière, jusqu’à 500 milliards de dollars ont transité par les comptes mobile money de 300 millions d’utilisateurs actifs dans la zone.

Pourtant la filiale semble ne guère s’arrêter. En effet, Sequoia Heritage, Stripe, Founders Fund, Ribbit Capital, Partech Africa et l’ancien CEO de Y Combinator Sam Altman ont pris part à la plus grande ronde de série A jamais tenue pour l’Afrique francophone. Ces investisseurs de premier plan ont injecté pas moins de 200 millions de dollars dans la fintech mobile money Wave.

Ainsi la valorisation de Wave est passée à 1,7 milliards de dollars, ce qui fait d’elle la première licorne d’Afrique francophone. À la suite de cette collecte de fonds, l’entreprise renforcera sa présence au Sénégal et en Côte d’Ivoire et développera son équipe déjà forte de 800 personnes dans les domaines des produits, de l’ingénierie et des affaires. En outre, elle s’étendra à d’autres marchés qu’elle juge avoir une réglementation favorable comme l’Ouganda.

Afriqueitnews

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile