Home Actualité International Xavier Dupont de Ligonnès, une photo troublante prise quelques jours avant le...

Xavier Dupont de Ligonnès, une photo troublante prise quelques jours avant le drame

0

Dix ans après, l’affaire de la « tuerie de Nantes » a inspiré un nombre vertigineux d’enquêtes, romans, émissions, documentaires ou téléfilms, d’auteurs fascinés par le personnage de Xavier Dupont de Ligonnès et sa fuite. Il y a quelques jours, c’est la chaine française BFM TV qui a consacré une série de documentaires sur l’homme le plus recherché de France. Xavier Dupont de Ligonnès est suspecté d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants à Nantes en avril 2011. Il n’a jamais été retrouvé, suscitant de nombreuses hypothèses pour savoir s’il est mort ou fugitif.

Dans la série de trois épisodes, la chaine BFM TV a diffusé une photo inédite (voir-ci dessous). Sur ce cliché, on voit Xavier Dupont de Ligonnès dans un stand de tir accompagné de ses deux fils. Le moment familial a eu lieu peu de temps avant la tuerie. Xavier Dupont de Ligonnès avait mis lui-même un pied pour la première fois dans un stand de tir quatre mois avant de passer à l’acte.

 

L’été dernier, le magazine Society avait vu ses ventes s’envoler – plus de 400.000 – pour une longue enquête parue sur l’affaire, aussi disponible en livre (Marabout/So Press). « On savait que ça marcherait, mais on ne pensait pas que ça marcherait aussi bien ! On parle d’un sujet que tout le monde connait et tout le monde a l’impression d’avoir tout lu, en apportant beaucoup d’éléments nouveaux« , analysait Franck Annese, directeur de la publication. Pour expliquer le retentissement de cette affaire, outre son halo de mystère, Franck Annese estime qu’elle « raconte 30 ans de vie française : les relations intimes et amicales, les relations de couple, aussi altérées avec une maltraitance psychologique de Ligonnès envers sa femme. C’est aussi le fantasme de l’argent facile avec internet, avec lui qui croit pouvoir monter des sites et faire fortune, le patriarcat de l’époque, la noblesse désargentée qui vit au-dessus de ses moyens avec des moeurs parfois étranges, sans oublier le fantasme des États-Unis« , égrènait-il.

 

Exit mobile version