Home Actualité Sénégal Les Lions prêts à déguster la « sauté d’écureuils »  

Les Lions prêts à déguster la « sauté d’écureuils »  

Qui du Sénégal ou du Bénin sera en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) égyptienne? En effet, ce mercredi 10 juillet 2019, au stade du 30 juin du Caire, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, se dit conscient de faire face au Bénin qui n’a encore pas perdu de match dans cette Coupe d’Afrique des nations. Il assure que ses joueurs sont prêts pour répondre aux attentes : Passer cette étape des quarts de finale pour être parmi le carré d’As.

Le  match de quart de finale à jouer, ce mercredi, contre le Bénin ne sera pas de tout repos. En effet reconnait  le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé qui déclare : «On s’attend à un match difficile à jouer, parce que le Bénin a réussi, jusque-là, de bons résultats depuis le début de cette compétition». En plus, s’empresse-t-il d’ajouter, «il faut aussi rappeler que c’est le Bénin qui a éliminé le Maroc, qui était l’un des grands favoris de cette Can, en huitièmes de finale». C’est alors suffisant pour qu’il prenne «très» au sérieux son adversaire de ce soir, en match comptant pour le premier quart de finale de cette présente édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Une compétition qui se déroule depuis le 21 juin dernier en Egypte.

Hier, en conférence de presse d’avant-match, le jeune technicien sénégalais d’une quarantaine d’années, estime qu’à ce stade de la compétition, on ne peut pas se permettre de sous-estimer son adversaire. «On n’a pas le droit de sous-estimer un adversaire à ce stade de la compétition», a-t-il martelé, avant de prévenir : «Le Bénin est une équipe difficile et compliquer à jouer, parce qu’elle est sérieuse et bien organisée dans son jeu. C’est ce qui explique son progrès noté, depuis quelques temps, sur la scène internationale», a relevé l’ancien capitaine des «Lions» de la génération 2002.

Et ce «parcours élogieux» des «Ecureuils» lui fait dire que ce n’est pas par hasard qu’ils ont validé leur ticket pour ces quarts de finale. N’empêche, Aliou Cissé assure que son équipe est prête et bien armée pour passer cette étape, afin de se qualifier en demi-finale. «C’est à nous de réaliser le match qu’il nous faut pour gagner ce match et se qualifier en demi-finale. Et nous sommes bien ambitieux», indique-t-il, avant d’ajouter : «Mais, c’est en évoluant match par match qu’on pourra atteindre l’objectif qui nous est assigné» : remporter le trophée continental.

Aliou Cissé pense : «Cette année pourrait être la bonne. Mais le football n’étant pas de la mathématique, encore moins une science exacte, on ne peut pas se permettre de déclarer victoire avant de jouer un match, surtout celui à élimination directe», se veut-il prudent dans sa démarche. Pour ce genre de match, souligne-t-il, «c’est 90 mn, 120, voire plus, parce qu’on pourrait être appelés à se départager par la série des tirs au but. C’est pourquoi, il nous faudra rester très concentrés dans le jeu pour ne pas se faire divertir par des pronostics», a-t-il conseillé à ses joueurs.

Walfnet

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile