Le PDS perd 26 membres de son comité directeur au profit de Madické Niang

Le Pape du Sopi est de plus en plus isolé. En effet, des responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS), membres de la coalition « madicke2019 » ont décidé a l’instar de leur mentor, de tourner le dos définitivement au PDS. Ils l’ont fait savoir lors d’une conférence de presse tenue cet après-midi. Ils ont motivé leur décision par le fait que leur leader a été « attaqué, victime de complot et écarté de son poste de Président du groupe parlementaire Liberté et démocratie ».
« En portant cette candidature, Madické Niang a commis un crime de lèse-majesté aux yeux du PDS, tant la volonté de ne pas participer était manifeste et la détermination à boycotter  irréversible. La sentence est sans équivoque : « Madické doit être exécuté. S’y ajoute sa non convocation dans les instances et son exclusion du Groupe parlementaire. Le PDS a donc posé tous les actes de la rupture. Il ne reste plus qu’à quitter le parti ce qu’il fit en recevant son « Fans Club ».
Nous, membres du Comité Directeur du PDS, responsables du Parti ayant soutenu la candidature de Me Madické Niang et exclus de fait du PDS comme lui, en solidarité avec notre frère, candidat de la coalition « Madicke2019 », tournons également le dos au PDS. Nous invitons le Président Madické Niang à engager, avec les sénégalais qui le désirent, la création d’un cadre politique novateur capable d’apporter les réponses aux préoccupations des sénégalais.»  dit Moustapha Konté leur porte-parole.
Une autre vague de démissions va suivre, a-t-il aussi dit.
On peut noter chez les démissionnaires des personnalités comme Condetto Niang, ancien PCA de la LONASE, les Présidents de la fédération PDS du Gabon et du Burkina.
DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here