L’APR accorde plus de respect aux transhumants (Khady Diaw)

Khady Diaw, responsable politique de l’APR à Kolda continue de fustiger le fonctionnement du parti présidentiel. En réunion avec les responsables des différentes sections de son Mouvement d’Appui aux Initiatives de Développement (MAID Kolda Tawo), la « Lionne de Sikilo » a encore redonné une volée de bois vert aux hauts responsables de la formation politique de Macky Sall.

« L’APR a plus de respect pour les transhumants », a pesté la patronne du  MAID « Kolda Tawo », très en colère. Puis, « On se tue. On se bat nuit et jour. Mais nous ne bénéficions d’aucune retombée en retour ». « Nous ne sommes pas récompensés », a-t-elle martelé.

Pour elle, les responsables du parti accordent  beaucoup plus de crédit aux personnes qui viennent d’arriver. « Les gens qui travaillent sont laissés en rade. On s’intéresse beaucoup plus aux transhumants. Mais aussi  aux escrocs  et autres menteurs politiques qui ne font que les tromper  ».

 La preuve, poursuit –elle, « nul n’ignore le travail de terrain que nous avons mené dans le cadre du parrainage avec à la clé plus de 2000 signatures enregistrées ». Malgré cela, « nous sommes toujours oubliés », a-t-elle déploré

Avant d’appeler avec insistance les responsables de sa formation politique  à changer d’attitudes. Non sans déclarer à qui veut l‘entendre, par rapport à la présidentielle de 2019,  « le Mouvement d’Appui aux Initiatives de Développement n’envisage  pas  s’impliquer dans ce combat sans moyens ». « C’est un cri de cœur que nous lançons ainsi à l’endroit du Président », a-t-elle fait savoir.

Interpellée sur la DER qui vient de remettre les premiers financements aux bénéficiaires du Fouladou, Khady Diaw déclare sans ambages que « le MAID et ses membres  n’ont été impliqués ni de près ni de loin dans ce programme ».

Cependant, elle espère que les responsables de cette  innovante iront dans le sens de rectifier le tir, dans les prochains jours. Ceci pour que tout le monde s’y retrouve puisqu’il est question de financer le développement, a-t-elle conclu.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here