Home Actualité Environnement Les victimes des démolitions de Gadaye accentuent leurs menaces

Les victimes des démolitions de Gadaye accentuent leurs menaces

Les grognes sociales se multiplient au Sénégal. La dernière rébellion en date est celle du collectif des 253 victimes de Gadaye qui a organisé lundi 10 septembre 2018 un rassemblement dans l’espoir de procéder à un bornage de leur site litigieux avec le promoteur Mbaye  Fall. Mais les responsables stoppés par la Police ont promis de récidiver l’opération le 05 Novembre prochain si Dame justice ne solde pas le dossier.

Marre des lenteurs judiciaires sur le contentieux qui les oppose au promoteur Mbaye Fall, les 253 victimes de Gadaye sont sorties hier de leurs gongs pour menacer de faire un forcing d’occupation du site le 05 Novembre prochain si le dossier n’est pas vidé. « Si d’ici le 05 Novembre la Justice ne fait rien pour nous restituer nos droits, nous serions au regret de venir faire le bornage de nos parcelles car aujourd’hui, nous sommes emprisonnés et victimes d’un complot qui ne dit pas son nom »dénonce d’emblée Bara Sow. Car aujourd’hui ajoute-t-il « Nous étions venus pour annoncer la couleur que le temps de la Justice était épuisé pour avoir laissé Mbaye Fall libre bien que condamné à 02 ans de prison ferme avec contrainte par corps.L’on se demande maintenant dans de pays s’il y a une justice pour les forts et pour une justice pour les faibles ? Car le fait que Mbaye  Fall vaque à ses occupations sans être inquiété nous pousse à interpeller directement le Président de la république, le Ministre de la  Justice, le Ministre de l’intérieur pour leur dire qu’il y a une bombe sociale qui s’appelle Gadaye et qui peut exploser à tout moment à cause de la Justice qui refuse d’appliquer une décision qu’elle a rendue pour des raisons inavouées et injustifiées ».

Ces spoliés de Gadaye qui se sentent opprimés annoncent la mobilisation de toutes les forces vives de Guédiawaye pour que leurs droits soient restitués. « Nous étions venus aujourd’hui pour procéder au bornage des lieux mais la Police est intervenue. C’est le lieu de dire aux autorités judiciaires de réagir la couleur de notre détermination. Et le 05 Novembre, tout Guédiawaye va se mobiliser pour que l’on nous restitue nos terrains »avertit Bara Sow.

Nous avons tenté de joindre le promoteur Mbaye Fall pour avoir sa version sur les menaces brandies par ces adversaires mais en vain.

Et pour le moment, la tension est électrique à Guédiawaye avec les menaces brandies  par les victimes.

WalfQuotidien

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile