Me El hadj Diouf «  » Ce qui s’est passé à l’Assemblée est une forfaiture qui ne concerne pas seulement le PDS… »

Le groupe des libéraux et démocrates en conférence de presse cet après-midi, a reçu le soutien de leur collègue Me El hadj Diouf qui en a profité pour encore déverser sa bile sur le Président de l’Assemblée nationale.
Revenant sur les événements d’hier, Me El Hadj Diouf d’affirmer haut et fort  » qu’aucun policier, aucun gendarme ou militaire n’est venu régler la question du blocage.  » Ils n’ont sorti aucun député. C’est ce qui montre le mensonge de Moustapha Niasse dira-t-il.
Leur départ de la salle n’est dû qu’au fait que leur collègue Woré Sarr a piqué une crise, a encore précisé Me El hadj Diouf.
» Dans l’après-midi, lors du projet de budget du ministre de la défense on a remis ça. Nous avions promis de bloquer, nous l’avons fait malgré le nombre qui nous était défavorable, malgré leur supériorité numérique ; nous avons montré notre vaillance et détermination pour faire face à l’injustice»ajoutera-t-il.
» Ce qui s’est passé à l’Assemblée est une forfaiture qui ne concerne pas seulement le PDS, le combat continue et il est multiforme jusqu’à ce que revienne la démocratie conclura l’avocat.
Aïda M’bodj, la « Présidente » du groupe des libéraux et démocrates, a quant à elle compatit avec la presse de leur mise à l’écart.  » On a mis l’Assemblée en état de siège parce qu’il y a quelque chose qui tourne pas rond dira-t-elle. Elle a annoncé la visite prochaine du Front auprès de certaines personnalités religieuses et autres chancelleries et représentations diplomatiques..

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here