Home Actualité Politique Dakar: la capitale sénégalaise abrite mercredi un Forum panafricain sur la position...

Dakar: la capitale sénégalaise abrite mercredi un Forum panafricain sur la position commune de l’Afrique

La capitale sénégalaise abrite mercredi le Forum Panafricain sur la position commune de l’Afrique sur l’agenda post 2015 : importance et conséquences pour l’Afrique et pour le monde, indique un communiqué parvenu à la rédaction de iGFM.

C’est une première dans le domaine du développement mondial, si l’on en croit les organisateurs du forum qui indique que l’Afrique « s’est unie pour développer une position commune sur l’agenda post 2015, tel que défini par le processus de consultation mondial des Nations Unies ». Ce Forum, organisé par ACORD (Agence de Coopération et de Recherche pour le Développement), porte-parole d’un grand nombre d’OSC africaines dans ce cadre, est une « occasion unique » de comprendre cette position commune, « en échangeant avec ceux qui ont été responsables de sa définition, de contribuer à lui donner corps et à l’améliorer tant qu’il en est encore temps, de s’assurer qu’elle répond aux besoins de tous et surtout de ceux qu’elle impactera en premier lieu, et enfin de faire le parallèle et le lien avec l’Agenda 2063 de l’Union africaine ».

Dans 21 mois, les Objectifs du Millénaire pour le Développement prendront fin, pour laisser place à un nouveau cadre que de nombreux acteurs gouvernementaux, des Nations Unies, des citoyens, de la société civile, du secteur privé et des chercheurs, s’efforcent de construire et d’influencer. Suite au rapport du Secrétaire des Nations Unies sur l’agenda post-2015 publié en mai 2013, la Commission de l’Union africaine a été chargée de préciser une Position Commune de l’Afrique, avec 10 Etats-membres coordonnant le travail de l’Union. Suite à des consultations variées, sur plusieurs mois, avec des représentants des gouvernements, du secteur privé, des institutions régionales, des Nations Unies…les équipes techniques des 10 Etats-membres ont développé un document de travail complet servant de base à une Position Commune de l’Afrique (PCA), qui a été approuvé par l’Union africaine le 31 Janvier 2014.

Malgré les nombreuses consultations et processus politiques à large échelle dans de nombreux pays, en Afrique et dans le monde, il existe toujours un risque, comme ce fut le cas pour les OMD, que la définition du cadre successeur reste l’apanage des espaces politiques de haut niveau, et ne prenne pas suffisamment en compte les voix et opinions des citoyens à la base, pourtant les plus concernés par les décisions prises pour ce nouveau cadre.

ACORD (http://www.acordinternational.org/) a et continue de jouer, depuis 2012, un rôle phare pour influencer l’agenda post-2015 par la transmission de ces voix citoyennes, au travers de plusieurs actions : i) coordonner la position de la société civile africaine, ii) tenue de consultations dans 13 pays africains auprès de plus de 4,500 citoyens et de nombreuses communautés, iii) création d’un espace réel pour la société civile dans les négociations de haut niveau.

ACORD et ses partenaires de la société civile africaine saluent une PCA ambitieuse qui s’engage, entre autres importantes avancées, à une éradication complète de

la pauvreté et des violences faites aux femmes en particulier, et réaffirme les droits humains comme droits universels pour tous, mais se désolent de constater (et ce malgré un plaidoyer préalable des OSC africaines) que cette Position a été développée sans le concours pourtant si essentiel de la société civile africaine, et donc des citoyens eux-mêmes, dans les équipes techniques.

C’est en partant de ce constat qu’ACORD a tenu à organiser un grand Forum panafricain sur la question, afin d’ouvrir le débat et la capacité d’influence de la PCA, en particulier de la définition d’objectifs et d’indicateurs concrets, aux OSC africaines, en partenariat avec les acteurs clés gouvernementaux, du secteur privé, des chercheurs etc… Le Forum verra, entre autres, la participation de représentants de haut niveau de gouvernements africains, des directeurs d’OSC africaines et internationales, des Ambassadeurs, des chercheurs, des membres du Conseil d’Administration d’ACORD.

A l’issue de ce Forum, une conférence de presse se tiendra le 9 avril 2014 à 17h30 à l’hôtel Radisson Blu à Dakar.

Habib NGOM

Source:

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile