GREVE AU LYCEE DE BAKEL – Les élèves dénoncent un manque criard de professeurs

0

Les élèves du Lycée Waoundé ndiaye de Bakel sont en grève depuis le 29 novembre. Ce mouvement d’humeur est manifesté par des séries de délogements des élèves des écoles élémentaires et des collèges de la commune. Les grévistes dénoncent entre autres un manque de professeurs de mathématiques, de sciences physiques, de philosophie, de français et d’anglais. Selon notre source, les élèves avaient entamé auparavant des démarches auprès de quelques autorités telles que le proviseur, le préfet et l’inspecteur de l’éducation et de la formation pour décanter la situation qui reste jusqu’à présent sans issue favorable.

Le Lycée Waoundé Ndiaye de Bakel récemment détaché du collège compte 14 classes pédagogiques dont cinq classes de terminale pour un seul professeur de philosophie.  » Nous avons un seul professeur de mathématiques et un seul professeur de sciences physiques pour les 14 classes toutes séries confondues. Ce qui est très difficile à gérer malgré des heures supplémentaires attribuées à ces professeurs, a déclaré notre source.

Hormis ce manque cruel d’enseignants, les lycéens de Waoundé Ndiaye inscrivent sur leur plateforme revendicative un problème d’assainissement et d’insalubrité dans les toilettes et la cour du Lycée. Pourtant, selon notre interlocuteur,  » quelques étudiants du département se sont portés volontaires pour venir en soutien à leur localité pour combler ce déficit du corps professoral mais leur appel reste sans réponse. Les élèves et l’ensemble de étudiants du département de Bakel lancent un appel au gouvernement de prendre en compte les préoccupations de leur Lycée pour trouver ensemble une solution à cette situation.

Tapa TOUNKARA

gfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here