mercredi, mai 25, 2022

Guinée-Conakry : pas de listes de candidats pour l’opposition en vue des législatives

Ne ratez pas!

En Guinée, c’était la date butoir pour déposer les candidatures pour les élections législatives prévues le 30 juin. Pas de bousculade au siège de la commission chargée d’enregistrer les dossiers. Une vingtaine de partis politiques ont fait acte de candidatures. Plusieurs seront recalés après examens des dossiers. Il faut dire que le montant fixé pour chaque candidat est exorbitant : 80 millions francs guinéens, soit 9 000 euros.

L’actuelle opposition, qui a enregistré lors de la dernière élection présidentielle près de 75% des suffrages et qui accuse la commission électorale et le gouvernement d’organiser une fraude massive, n’a pas daigné déposer de listes de candidature. Seuls douze partis politiques sur la centaine que compte le pays ont déposé des listes pour la liste uninominale et seulement huit pour la liste nationale.

Parmi les postulants, il y a naturellement le parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) d’Alpha Condé. Viennent ensuite le groupe du ministre de l’Energie Papa Koly Kourouma, l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) du ministre des Travaux publiques Ousmane Bah et l’Union démocratique de Guinée (UDG) de l’homme d’affaires Mamadou Sylla. Ces deux partis politiques avaient obtenu moins de un pour cent à la dernière élection présidentielle.

Autre fait à signaler et non des moindres : aucun des partis postulants aux prochaines élections législatives n’a pu présenter de candidature sur l’ensemble des 38 circonscriptions électorales que compte la Guinée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

KOLDA : le Maire Mameboye Diao mise sur l’intercommunalité pour réaliser des « projets attractifs » dans sa commune et ses environs

Le maire de Kolda compte s’appuyer sur l’intercommunalité pour le co-développement de sa ville et des collectivités territoriales environnantes....

Notre sélection pour vous