Home Actualité International Canal de Suez: les images impressionnantes du GIGANTESQUE embouteillage de navires (vidéo)

Canal de Suez: les images impressionnantes du GIGANTESQUE embouteillage de navires (vidéo)

Des navires ancrés en Méditerranée depuis près d’une semaine ont entamé lundi soir la traversée du canal de Suez, débloqué après la remise à flot de l’Ever Given, un porte-conteneurs géant qui obstruait cette voie cruciale pour le commerce maritime.

Lundi à l’aube, le navire de 400 mètres de long et de plus de 220.000 tonnes battant pavillon panaméen avait commencé à bouger après la libération de sa poupe.

Les premiers navires ont commencé à circuler dans le canal autour de 18H00, a annoncé l’amiral Osama Rabie, président de l’Autorité du canal de Suez (SCA), lors d’une conférence de presse à Ismaïlia lundi soir.

Des images impressionnantes du gigantesque embouteillage de navires ont été publiées lundi sur Twitter, avant d’être largement partagées.

La « saga » de l’Ever Given

Le responsable égyptien a ajouté que l’objectif était, dans un premier temps, de faire passer 113 navires dans le canal entre 18H00 et 08H00 mardi, dans les deux sens de circulation.

Au total, plus de 400 navires, chargés de marchandises, de pétrole ou encore de bétail, étaient restés bloqués aux deux extrémités du canal et dans le Grand Lac Amer, un lac salé au milieu de celui-ci.

En milieu d’après-midi, l’amiral Rabie avait « proclamé la reprise du trafic« , levant les inquiétudes qui pesaient depuis mardi sur le commerce international – dont 10% transite par le canal. La « saga » de l’Ever Given avait aussi provoqué une flambée passagère des prix du pétrole en fin de semaine.

422 navires

Mardi matin, selon des sites de visualisation du trafic maritime, certains navires circulant dans le canal – signe d’un retour à la normale – étaient d’une taille similaire à l’Ever Given, soit plus de 200.000 tonnes et 400 mètres de long.

Mais des dizaines de navires restaient en attente aux deux extrémités du canal, de quelque 190 km de long, qui relie la Méditerranée à la mer Rouge et concentre environ 10% du commerce mondial.

Au total, 422 navires, chargés de marchandises, de pétrole ou encore de bétail, étaient restés bloqués.

Parmi eux, 113 ont traversé le canal dans la nuit entre 18H00 (16H00 GMT) lundi et 08H00 (06H00 GMT) mardi, a déclaré mardi l’amiral Osama Rabie, président de la SCA, lors d’une conférence devant M. Sissi.

Le gigantesque embouteillage devrait prendre trois ou quatre jours à se résorber, selon les autorités.

Une énorme perte

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promis mardi que son pays allait se doter d’équipements adéquats afin d’éviter une répétition de l’incident ayant bloqué le canal de Suez.
« La crise a montré à quel point le canal est important pour le monde« , a ajouté le président qui avait qualifié lundi de « réussite » égyptienne les opérations de dégagement du géant des mers.

Selon l’assureur Allianz, chaque jour de blocage du canal a pu coûter entre six et 10 milliards de dollars.

La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre route a différé selon les estimations, oscillant entre trois et plus de 9 milliards de dollars.

Selon les autorités du canal, l’Egypte a perdu entre 12 et 15 millions de dollars par jour de fermeture du canal, emprunté par près de 19.000 navires en 2020.

 

Quitter la version mobile