jeudi, mai 26, 2022

Mali : le Danemark annonce le retrait de ses troupes

Ne ratez pas!

Après une vive polémique sur la légalité de la présence de son contingent au Mali, le Danemark a décidé de rapatrier ses troupes qui étaient parties combattre des djihadistes. Par son attitude, la junte de Bamako décourage et intrigue ses partenaires.

Le Danemark a finalement décidé de retirer son contingent déployé au Mali dans le cadre de la force militaire conjointe européenne dénommée Takuba. L’annonce a été faite hier, jeudi 27 janvier, par le ministre danois des Affaires étrangères, Jeppe Kofod. «Les généraux au pouvoir ont envoyé un message clair où ils ont réaffirmé que le Danemark n’est pas le bienvenu au Mali. Nous ne l’acceptons pas et pour cette raison nous avons décidé de rapatrier nos soldats», a-t-il déclaré à la presse à l’issue d’une réunion au Parlement, à Copenhague, la capitale de son pays. Lundi dernier, le gouvernement malien avait demandé au Danemark de retirer «immédiatement» son contingent de son territoire sous prétexte qu’il y a été déployé sans son consentement. Il a réitéré, mercredi soir, la demande.

La déclaration de la junte malienne a été aussitôt démentie par le gouvernement danois qui a rappelé les différents contacts entre les deux parties pour la participation de soldats danois dans la lutte contre les groupes djihadistes. «La contribution danoise a été acceptée à la fois par le précédent gouvernement malien et, à plusieurs reprises, par l’actuel gouvernement de transition», affirme le ministère danois des Affaires étrangères dans un communiqué publié avant-hier, mardi 26 janvier. Le même jour, la version danoise a été confirmée par le ministre français des Armées, Florence Parly, qui a assimilé la décision malienne d’expulser le contingent danois de son territoire à de la provocation. «La junte multiplie les provocations. C‘est le lieu d’exprimer ici notre solidarité avec nos partenaires danois dont le déploiement se fait sur une base juridique légale, contrairement à ce qu’affirme aujourd’hui la junte malienne», a-t-elle déclaré devant l’Assemblée nationale de son pays.

Composé de 90 hommes, des soldats d’élite et du personnel médical, le contingent danois était arrivé au Mali la semaine dernière dans le cadre de la force Takuba pour lutter contre les groupes djihadistes qui ensanglantent le pays depuis 2012. Cette force multinationale, qui regroupe 14 pays européens, a pour mission de conseiller, d’assister et d’accompagner au combat des unités de l’armée malienne dans la lutte contre djihadistes qui sévissent dans la zone dite des «Trois frontières» qui sert de tampon entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous