Le tribunal incompétent contre Oumar Boun Khatab Sylla : Me Moussa Diop dans une colère noire

0

Me Moussa Diop ne peut pas poursuivre son successeur à la tête de Dakar Dem Dikk (Ddd), à cause du privilège de juridiction dont bénéficie Oumar Boun Khatab Sylla, en tant que magistrat, même s’il n’exerce plus. La Tribunal correctionnel de Dakar l’a fait savoir hier au plaignant, qui a piqué une colère noire. Et depuis Paris, l’ancien patron de Ddd a déversé sa bile sur l’actuel Dg, ainsi que «ses amis magistrats».

On n’en saura pas plus sur le différend opposant Me Moussa Diop à son successeur à Dakar Dem Dikk, Oumar Boun Khatab Sylla. Saisi par l’avocat pour diffamation, le Tribunal correctionnel de Dakar s’est déclaré hier incompétent pour juger l’affaire. Et pour cause, l’accusé, est un magistrat. Une décision qui a fait sortir le plaignant de ses gongs. Ainsi, depuis Paris où il séjourne, Me Moussa Diop s’est fendu d’une note salée sur sa page Facebook, pour dénoncer ce qu’il considère comme un déni de justice. «Dans une République digne de ce nom, chaque citoyen doit répondre de ses faits et actes et assumer devant la justice pour éviter aux victimes de se faire justice eux-mêmes», clame-t-il d’emblée. Et de foncer directement sur l’actuel patron de la société nationale de transport urbain. «Au mois de janvier dernier, mon remplaçant à la tête de Dakar Dem Dikk, un magistrat-politicien aux ordres et sous la dictée du Président de la République, avait eu le culot de s’attaquer publiquement à mon honorabilité et à ma défunte épouse (Paix à son âme) par des déclarations mensongères et diffamatoires», cogne-t-il. Et d’ajouter qu’en homme de droit, il a «fait confiance à la Justice en lui demandant de rendre justice». Mais reconnait-il que sa déception est aujourd’hui grande.

«Ses amis magistrats lui ont judiciairement délivré un permis d’insulter à vie»

En effet, son détracteur s’est tiré d‘affaires grâce à son statut de magistrat. Qui, comble de l’ironie, n’exerce plus, ayant plongé en politique. «Contre toute attente, je viens d’apprendre depuis Paris où je suis présentement, que ses amis magistrats lui ont judiciairement délivré un permis d’insulter à vie et qu’il ne répondra jamais devant une juridiction en raison de sa « qualité de magistrat », fonction qu’il n’exerce plus». Ne décolérant pas contre son successeur, l’ancien Dg de Ddd lui demande d’assumer au lieu de se cacher derrière un statut qu’il a volontairement délaissé. «Lorsqu’on est vraiment garçon, on ne se cache pas derrière l’argument de la fausse incompétence d’un tribunal». Un Tribunal qui, pour lui, «a fait preuve d’un véritable déni de justice en judiciarisant la légitime vengeance, faute de responsabilité de certains délinquants protégés par le Président de la République». Convaincu que le Sénégal est devenu aujourd’hui «un véritable projet de pays démocratique où tout est permis pour certains…», Me Moussa Diop promet qu’il n’a pas encore dit son dernier mot sur le sujet, mais qu’il est juste encore en train de faire le deuil de sa défunte épouse.

L’info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here