dimanche, juillet 25, 2021

Campagne arachidière : quand l’Etat et les paysans n’ont pas le même intérêt

Ne ratez pas!

La campagne arachidière qui a commencé il y a plus de deux semaines bat son plein. Seulement, entre l‘Etat et les paysans, on ne parle pas la même langue. Pour protéger la SONACOS, le gouvernement multiplie les mesures afin de décourager l’exportation de l’arachide.

Présent, ce jeudi 10 décembre, à la deuxième conférence de presse du gouvernement au Building administratif Président Mamadou DIA, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural s’est voulu avocat des huiliers. Selon lui, ces derniers subissent de grosses pertes et sont privés de matières premières.

« La commercialisation arachidière subit la forte implication des acheteurs Chinois. Si les producteurs se frottent la main, ce n’est pas le même cas pour les huileries du Sénégal, souvent privées de matières premières. C’est donc face à cette situation que l’Etat tente de trouver une solution pour contrer l’exportation massive des graines arachidières.  Il est interdit de vendre les semences certifiées aux huiliers ou à des étrangers », a déclaré le ministre Moussa BALDE.

Cependant, beaucoup de paysans estiment ne pas trouver leur compte dans la présente campagne arachidière. Pour cause, les 250 F CFA fixés par l’Etat comme le prix du kilogramme d’arachide ne les satisfont pas. D’autant que d’autres leur proposent un prix beaucoup plus attractif. Interpellant le président Macky SALL, ils lui demandent d’intervenir au plus vite. « Nous ne laisserons pas le ministre  interdire ce qui est notre droit. Nous vendons nos graines à qui nous voulons …», estiment les paysans. Au début de ladite campagne, l’organisation paysanne « Aar Sunu Mommel » a lancé un appel aux paysans leur demandant de ne pas bazarder leurs récoltes. Autrement ne pas vendre à la SONACOS.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Les conséquences des essais nucléaires, un sujet délicat pour Emmanuel Macron en Polynésie

Lors du déplacement d'Emmanuel Macron, les Polynésiens attendent des annonces sur la question sensible des essais nucléaires...

Notre sélection pour vous