Contrat d’affermage hydraulique : La SDE, la tête encore dans l’eau

La Sénégalaise des eaux (Sde) ne compte pas céder facilement la gestion de l’eau à la société française Suez choisi par le gouvernement alors qu’elle est moins-disant dans l’appel d’offres international. Le directeur de la Sde, Abdoul Ball qui a révélé, hier, que le gestionnaire de la flotte a introduit un recours au niveau de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) et se dit très confiant de gagner ce marché si le droit est dit.

Malgré l’attribution provisoire du contrat d’affermage hydraulique urbain à l’entreprise française Suez, la Sénégalaise des eaux (Sde) ne se désespère pas pour continuer à gérer l’eau au Sénégal. En tout cas, elle se dit très confiante, après avoir introduit un recours au niveau du gendarme de la commande publique, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), pour arbitrage du contentieux qui l’oppose à la société française. Mieux, Abdoul Ball, son directeur général, espère que le droit sera dit sur cette affaire. «Vous êtes tous au courant de l’actualité sur le contrat d’affermage. Il y a eu un appel d’offres qui a été lancé par l’Etat du Sénégal, parce que le contrat actuel est arrivé à termes depuis le 31 décembre 2018. La Sénégalaise des eaux a déposé un recours. La procédure est actuellement en cours au niveau de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), parce qu’il y a eu un contentieux. Etant partie prenante de cette activité, je ne pourrai pas aller plus loin sur ce dossier», a avancé le Dg de la Sde, hier, en marge d’une cérémonie de don de 1 000 livres à des établissements primaires de Hann/ Bel-Air.

Toutefois, ce dernier soutient qu’il ne perd pas espoir et que l’organe autorisé à arbitrer cette affaire va trancher en leur faveur. Car, argue-t-il, la Sde a présenté la meilleure offre. En effet, estimant que le dossier est en cours de traitement au niveau de l’Armp, Abdoul Ball affirme qu’il ne peut pas se permettre de donner beaucoup plus de détails sur la question pour ne pas violer la confidentialité. «Je dis simplement que la Sde fait confiance au droit. Nous sommes sûrs de notre offre et nous pensons que nous allons gagner cet appel d’offres pour continuer à servir l’eau aux Sénégalais. Pour ce qui est du reste, nous ne pouvons pas donner beaucoup plus de détails sur cette question. Parce que nous sommes sous le sceau de la confidentialité. Ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes très confiants et sereins. Et nous espérons que le droit sera dit sur cette affaire», conclue-t-il.

Samba BARRY / Walf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here