vendredi, juillet 19, 2024

Les Unes des quotidiens Sénégalais du 21 décembre 2018

Ne ratez pas!

Les journaux parus ce 21 décembre 2018 dans les kiosques ont largement relayé l’inauguration en grande pompe de l’autoroute « Ilaa Touba » et l’examen par la Cour suprême du pourvoi en cassation contestant la condamnation de l’ex maire de Dakar Khalifa Sall à cinq ans de prison pour escroquerie sur deniers publics.

L’autoroute « Ilaa Touba », reliant Thiès à la capitale du mouridisme, a été officiellement ouverte à la circulation, jeudi, au cours d’une cérémonie d’inauguration présidée par le président de la République Macky Sall, rapporte L’Observateur.

« Une occasion pour le chef de l’Etat, non seulement de vanter les mérites de +Ila Touba+, mais aussi d’annoncer un important réseau routier », en complément de cette autoroute, « pour un montant de 48,5 milliards de FCFA », écrit le même journal.

« Devant une foule immense et enthousiaste, le chef de l’Etat, qui veut bâtir un Sénégal compétitif, résilient et apte à faire face aux risques géopolitiques, a annoncé un vaste programme d’infrastructures routières et d’assainissement » au profit de la ville de Touba, rapporte Le Soleil.

Selon le même journal, Macky Sall a « annoncé également le lancement du parc industriel de cette cité pour mieux impulser son développement et celui du pays ».

Vox Populi part de ces annonces pour dire que « Macky conquiert Touba par …+Ilaa Touba+ ».

De fait, le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké « adoube » Macky Sall, estime L’As. « Macky sur un péage de prières », souligne pour sa part le journal Le Quotidien à sa Une.

« Le chef de l’Etat, Macky Sall, a procédé hier à l’inauguration de l’autoroute Ilaa Touba, long de 115 km et récolté des louanges de l’establishment mouride », écrit Le Quotidien.

« Tapis rouge pour Macky Sall », affiche le quotidien Libération, citant les propos de Serigne Bassirou Abdou Khadre à l’endroit du président de la République : « Le khalife prie pour que tu puisses achever tous tes autres chantiers », a déclaré le porte-parole de Serigne Mountakha Mbacké.

Walfquotidien voit les choses sous un angle bien différent, en affichant : « Macky drague l’électorat mouride ». « Président sortant et candidat de la coalition BBY, écrit le journal, Macky Sall veut inverser la tendance à Touba où l’électorat lui est défavorable ».

Un autre sujet en vue concerne le procès en cassation de l’affaire de la « caisse d’avance » de la mairie de Dakar, qui a valu à Khalife Sall, désormais ex-édile de la capitale, d’être condamné à 5 ans de prison pour escroquerie sur deniers publics.

« Khalifa Sall sera fixé sur son sort le 3 janvier 2019. C’est la décision de la Cour suprême qui a aussi sollicité le renvoi sollicité par la défense », rapporte le journal Le Quotidien.

« La nerveuse attente », affiche le quotidien Enquête, à l’image de plusieurs autres quotidiens pour qui le 3 janvier sera une date capitale pour Khalifa Sall, candidat déclaré à la présidentielle de février prochain.

« A défaut du sursis à statuer, écrit Enquête, les avocats de Khalifa et Cie veulent que l’arrêt de la Cour d’appel soit cassé », ce qui lui permettrait de participer à la présidentielle.

Déjà, l’un de ses avocats, Me Ciré Clédor Ly, déclare dans des propos rapportés par le quotidien Vox Populi à sa Une : « Si ce n’est un coup de force, rien ne peut l’empêcher d’être candidat ».

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

« On ne peut pas dormir. Sans clim’, c’est intenable »: une vague de chaleur frappe les pays de l’Europe de l’Est et du Sud

Habitants et touristes qui étouffent, forêts qui brûlent et même retour de sauterelles en Italie : depuis plus d'une...

Notre sélection pour vous