L’assassinat d’un citoyen guinéen au poste frontalier de Nianao : Le leader du PDD demande des explications aux autorités sénégalo-bissau guinéennes

0

Le leader du PDD (Parti démocratique pour le développement) de la Guinée Bissau a tenu le 12 février 20018, une conférence de presse pour exhorter le Président de la République à demander des explications aux autorités sénégalaises sur l’assassinat d’un citoyen guinéen à Nianao poste frontalier du Sénégal.

Pour Policiano Gomes, « les citoyens guinéens ne peuvent pas continuer à payer la facture de l’incompétence et le manque de la fermeté des autorités guinéennes ». Le chef du PDD attire l’attention sur la réciprocité et le respect qui devrait caractériser les peuples de la communauté économique des États D’Afrique l’Ouest.

En outre, il dénonce « le manque de respect et les frais illicites que les autorités sénégalaises réclament à la population guinéenne. Étrange le silence total du gouvernement et de la présidence de la République Bissau Guinéenne sur ce qui s’est passé ».

Rappelons qu’un ressortissant bissau-guinéen a été tué et deux blessés le jeudi 08 février 2018, en se rendant à un pèlerinage musulman à Médina Gounass cours d’un affrontement avec les douaniers sénégalais à la frontière.  Arrivés au poste-frontière de Nianao, des douaniers sénégalais ont demandé les pèlerins de payer 2.500 FCFA pour chaque véhicule. Refusant  de payer ce droit de passage, des heurts ont éclaté entre pèlerins et les douaniers, les derniers ont alors fait usage de leurs armes pour disperser la foule en colère.

harouna.balde@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here