KOLDA :Les vérités du Procureur sur l’affaire Awa Dandjo

0

L’Affaire Awa Dandjo, cette mineure qui a failli être mariée par force ces derniers temps, continue de défrayer la chronique dans la capitale du Fouladou. Ce lundi 6 mai, c’est  Aliou Diop, Le Procureur de la République près Le Tribunal de Kolda qui monte au créneau pour « rétablir la vérité » des faits.

Contrairement aux propos rapportés dans la presse, « Awa Dandjo, n’a pas  été enlevé, ligoté puis livré à son mari », a expliqué Le Procureur Aliou Diop face à la presse ce lundi 6 mai. Il ajoute qu’ « aucun enseignant de l’école fréquentée par cette mineure n’a été malmené ni violenté ».  Dans la même veine, Le procureur de la République rassure que la petite n’a pas aussi subi de sévices sexuels.  «Cela a été confirmé par un certificat médical établi par le médecin qui l’a examinée », a-t-il poursuivi. Poursuivant cet exercice de clarification des faits,  M Diop confie que le mariage n’a pas eu  lieu grâce à l’intervention rapide des éléments de la gendarmerie. Ces derniers en ont profité pour sensibiliser et mettre en garde les parents adoptifs et le mari afin qu’ils comprennent que cette mineure ne peut pas être donnée en mariage.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here