mardi, juillet 23, 2024

Une explosion cause la mort d’un enfant de 9 ans en Croatie: un suspect arrêté

Ne ratez pas!

Un ressortissant tchèque a été arrêté en Croatie après s’être introduit dans une zone militaire interdite d’accès et avoir ramassé un engin explosif qui s’est déclenché plus tard, tuant un enfant et faisant plusieurs blessés, a indiqué vendredi la police croate.

L’explosion s’est produite mercredi, près de la ville de Zadar, dans le centre de la Croatie. Le suspect, âgé de 46 ans, qui visitait la Croatie avec sa famille et des amis, « n’a pas respecté les panneaux en croate et en anglais qui signalaient clairement la présence d’une zone dangereuse sur laquelle se situait un terrain d’entraînement militaire« , détaille le communiqué de la police.

Le suspect est malgré tout « entré dans la zone interdite d’accès avec un enfant, lui permettant de ramasser un engin explosif et de l’emporter avec lui, objet qu’il a ensuite placé personnellement dans sa voiture« . Peu de temps après, le véhicule est tombé en panne sur une route proche et l’enfant a sorti l’engin explosif du véhicule lorsqu’il a explosé.

Un enfant de 9 ans décédé

Le petit garçon de neuf ans a été tué sur le coup et trois personnes ont été blessées. Toutes les victimes étaient des ressortissants tchèques. Les autorités tchèques ont confirmé l’incident et l’arrestation. « Je peux confirmer qu’un citoyen tchèque a été arrêté en lien avec l’explosion de mercredi dans la région de Zadar« , a déclaré à l’AFP Daniel Drake, le porte-parole du ministère tchèque des affaires étrangères. »Compte tenu du fait qu’un enfant est mort dans l’incident, nous ne communiquerons pas« , a-t-il ajouté. 

La presse locale a rapporté que l’enfant tué dans l’incident était le fils du suspect.

Le suspect est accusé d’avoir commis un « acte criminel grave menaçant la sécurité publique » et de « mise en danger de la vie d’autrui et de biens« , a ajouté la police, précisant que des poursuites avaient été engagées.

La police a déclaré qu’une enquête était en cours et qu’une expertise médico-légale devrait servir à déterminer le type d’engin explosif à l’origine de l’incident.

Près de 800 000 touristes tchèques ont visité la Croatie l’année dernière.
 

Articles récents

Notre sélection pour vous