dimanche, juillet 21, 2024

Fluxys chute en bourse après l’annonce de nouvelles sanctions contre la Russie

Ne ratez pas!

L’action du gestionnaire du réseau gazier Fluxys Belgium a clôturé en baisse de plus de 6% jeudi soir, après avoir enregistré une perte de 8% en cours de séance. Ce repli, qui porte le titre à son plus bas niveau depuis 15 ans selon De Tijd, intervient après l’annonce d’un accord de principe entre les États membres de l’Union européenne (UE) sur un nouveau train de sanctions contre la Russie, incluant un embargo sur le GNL russe.

L’ampleur exacte de l’impact de cette décision de l’UE, qui devrait être officialisée lundi, est incertaine. Interrogé par De Tijd, un porte-parole de Fluxys a indiqué que l’entreprise analysera d’abord en détail le texte des nouvelles sanctions. « Si certains de nos contrats sont concernés, nous nous conformerons bien entendu aux sanctions, mais il est encore trop tôt pour évaluer précisément leur impact », a-t-il ajouté. L’an dernier, la moitié du GNL acheminé par navire-citerne à Zeebrugge provenait de Russie.

En 2015, Fluxys avait signé un contrat à long terme d’une valeur d’un milliard d’euros avec la société russe Yamal pour le transit de gaz russe via son terminal GNL de Zeebrugge. Un 5e réservoir de stockage avait même été spécialement construit à Zeebrugge pour répondre à la demande russe. À la suite de ces nouvelles sanctions, l’opérateur pourrait être confronté à des demandes de dommages et intérêts de la part de Yamal.

Depuis deux ans, des organisations de la société civile et des mouvements pacifistes mènent des actions contre le transbordement de GNL russe dans le port de Zeebrugge, estimant que cette activité contribue à financer la guerre en Ukraine.

Articles récents

Séisme de magnitude 6,2 au Guatemala, pas de victime

Un séisme de magnitude 6,2 a touché samedi le Guatemala, selon l'Institut américain de géophysique (USGS), et a également...

Notre sélection pour vous